Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Arrivée de Charles III sur le trône : des dizaines de personnes licenciées

Publié par Fanny Jacob le 14 Sep 2022 à 19:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après le décès de la reine Elizabeth II, le prince Charles est devenu roi, sous le nom de Charles III. Ainsi, de nombreux changements vont être opérés sous peu. Pour cause, la reine ayant été sur le trône pendant 70 ans, Charles III prévoit aujourd’hui de changer la monnaie, l’hymne national, etc. Mais ce n’est pas tout. Fraichement couronné, ce dernier a également fait un grand ménage de printemps auprès des employés de la famille royale. Au total, le nouveau monarque a licencié plusieurs dizaines de personnes depuis son accession au trône.

La suite après cette publicité
roi charles iii vire employes (1)

A peine devenu roi, Charles III licencie ses employés

La suite après cette vidéo

D’après le média The Guardian, plusieurs dizaines d’employés de Charles III auraient été virés suite à son accession au pouvoir. Un licenciement massif opéré seulement quelques jours après le décès de la reine Elizabeth II.

Celui qui serait gravement malade a renvoyé jusqu’à 100 personnes, toutes salariées de Clarence House, la résidence qu’occupait donc Charles III avant de devenir roi. Une terrible nouvelle pour tous ses employés qui pensaient, à tort, le suivre dans sa nouvelle demeure, au palais de Buckingham.

La suite après cette publicité

Certains postes dédiés à son couple avec Camilla seront conservés

Sir Clive Alderton, secrétaire particulier du roi Charles III et de sa femme Camilla, a lui-même écrit la lettre d’annonce aux employés de Charles III. Et ce, pour leur annoncer la mauvaise nouvelle. Dans la lettre envoyée aux équipes de Clarence House, ce dernier évoque quand même que certains postes vont être conservés.

Une période dit de « consultation » va d’ailleurs avoir lieu à la suite des obsèques de la reine Elizabeth II. C’est durant cette période que sera déterminé qui reste ou qui sera renvoyé. Un proche de Charles III a été interrogé par The Guardian.

La suite après cette publicité

D’après lui, « le personnel a rendu de longs et loyaux services. Certains licenciements seront inévitables, nous travaillons pour identifier des rôles alternatifs pour le plus grand nombre d’employés » . Celui qui a réprimandé un de ses employés va-t-il renvoyer d’autres personnes ? L’avenir nous le dira.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.