Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Charlotte Gainsbourg obsédée : son intrigante confidence !

Publié par FJ le 04 Juin 2021 à 6:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Charlotte Gainsbourg est aux anges. Et pour cause, le film dans lequel elle joue « Suzanna Andler » est enfin sorti en salle ce mercredi 2 juin grâce à la levée des mesures gouvernementales pour lutter contre le covid-19.

À cette occasion, elle a accepté de se confier et plus précisément sur une obsession qui ne la quitte jamais. 

La suite après cette publicité
charlotte gainsbourg obession famille

>>> À lire aussi : Charlotte Gainsbourg : sa possible séparation avec Yvan Attal la terrorise

Charlotte Gainsbourg, une vie bien remplie

Ce n’est plus un secret pour personne, Charlotte Gainsbourg a eu une vie qui n’est pas si ordinaire. Et pour cause, la jeune femme est la fille du chanteur Serge Gainsbourg et de Jane Birkin. 

La suite après cette publicité

Elle a décidé de suivre elle aussi un parcours artistique puisqu’elle est actrice. Ce mercredi 2 juin sort en salle le film dans lequel elle joue, « Suzanna Andler » qui n’est autre que l’adaptation cinématographique d’une pièce du même nom de Marguerite Duras.

Charlotte Gainsbourg fait donc la tournée des médias pour faire la promotion de son film, mais de manière un peu plus différente…

>>> À lire aussi : Charlotte Gainsbourg : son incroyable révélation sur son père Serge Gainsbourg

La suite après cette publicité

« Je suis un peu obnubilée par ça »

En effet, pendant de longues années lors d’interview, on lui parlait sans cesse de ses parents, plus que de sa propre filmographie, ce qui l’a souvent agacé.

Mais désormais, Charlotte Gainsbourg a pris un peu de recul là-dessus et en parle avant même que les journalistes ne lui posent la question comme elle l’a confié au micro de BFM TV : « Au début, quand j’étais petite, ça me dérangeait beaucoup, parce que j’avais l’impression qu’on essayait d’en savoir plus sur mes parents, comment j’avais été élevée, dans quel genre de maison j’avais vécu » explique-t-elle.

La suite après cette publicité

Avant de poursuivre : « Aujourd’hui, c’est comme si je m’étais un peu réconciliée avec mon passé. Je comprends que c’est ce qui intéresse, parce que ça m’intéresse aussi et j’y retourne toujours et je suis un peu obnubilée par ça. »

>>> À lire aussi : Charlotte Gainsbourg impudique… et ça ne plait pas du tout à Jane Birkin

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.