Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Je suis content de payer des impôts » : Louis Bertignac fait une étonnante confidence sur sa situation financière

Publié par FJ le 09 Août 2022 à 20:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Louis Bertignac a accordé une interview au magazine Voici ce vendredi 5 août 2022. Le chanteur a fait une drôle de confidence sur sa situation financière et sur le fait qu’il payait beaucoup d’impôts, chose qui visiblement, ne le dérange pas.

louis bertignac impots revelation

Louis Bertignac, de chanteur phare à coach de The Voice

Louis Bertignac est sans aucun doute l’un des chanteurs plus connus de sa génération. Il s’est fait connaître en étant un membre emblématique du groupe Téléphone aux côtés de Jean-Louis Aubert et qui ont fait danser les foules pendant plusieurs décennies sur des titres endiablés.

Autant de succès qui lui ont permis de ne pas se faire oublier du paysage médiatique. Récemment, il était choisi pour faire partie du jury de The Voice. Une présence que les téléspectateurs avaient adorée, de par son professionnalisme et sa sympathie. Mais si Louis Bertignac fait parler de lui, c’est suite à sa vie privée. Il a vécu une étonnante histoire d’amour avec Carla Bruni de 1986 à 1990. Une relation qu’il avait abordée dans les colonnes de Paris Match, le 2 mai dernier.

Son étonnante confidence sur les impôts

« Je pense qu’elle aurait aimé tomber amoureuse de moi parce que j’étais guitariste de rock dans un groupe connu, mais elle n’y croyait pas plus que ça. Moi, je savais que je n’étais pas amoureux d’elle. Ce qui est encore pire » , déclarait-il.

Vendreid 5 août 2022, c’est auprès du magazine Voici que le chanteur s’est confié. Il a fait une drôle de confidence sur sa situation financière et sur le fait qu’il paie beaucoup d’impôts, ce qui visiblement ne le dérange pas du tout : « Je suis content de payer beaucoup d’impôts » , a-t-il déclaré avant de se dire reconnaissant de ne « jamais avoir eu à galérer avec l’argent » et d’avoir toujours eu assez pour « payer les impôts de l’année d’avant et pour vivre« a-t-il ensuite conclu.

Une déclaration rare à entendre de nos jours.

0