Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

« Mais alors tes oreilles.. » Dany Boon anéanti sur son physique par sa propre mère…

Publié par Justine le 11 Oct 2021 à 11:57
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Invité dans le magazine Sept à Huit diffusé ce dimanche 10 octobre, Dany Boon est venu parler de son prochain film lors de son portrait. L’acteur a également parlé de sa famille et notamment de sa mère qui n’a pas hésité à critiquer son physique, ce qui la rendu plus fort.

Dany Boon critiqué par sa mère

TF1 / Sept à Huit

>>> À lire aussi : Dany Boon, Karole Rocher : Ces stars ont été SDF avant de devenir connus

Dany Boon critiqué par sa mère

Face à Audrey Crespo-Mara dans Sept à Huit, Dany Boon a eu droit à son portrait. L’acteur âgé de 55 ans est revenu sur son enfance, mais surtout sur les propos de sa mère qui lui ont permis de lui forger une belle carrière. Très directe, sa mère n’hésitait pas à le critiquer, notamment ses oreilles.

Le réalisateur raconte : « C’est ma mère aussi qui me disait : ‘T’es beau. T’es tellement beau, mais alors tes oreilles… T’es beau de trois-quarts ou de profil. J’ai raté un truc, tes oreilles' ». De fait, il a survécu en prenant tout à la rigolade afin d’éviter d’être trop touché par les critiques. Un avantage qui lui permet de mener une belle carrière.

>>> À lire aussi : Shakira, Dany Boon, Florent Pagny : découvrez ces 20 stars qui ont eu quelques déboires avec le fisc

Dany Boon de retour sur Netflix

Après plusieurs succès au cinéma, Dany Boon fera son grand retour sur Netflix avec un film sur le confinement. Ce long-métrage intitulé « 8 rue de l’Humanité » s’intéressera au quotidien des voisins d’un immeuble pendant le confinement.

Il s’avère, que l’épidémie n’a pas été de tout repos pour le comédien ! Hypocondriaque, Dany Boon avait une habitude très spéciale : prendre la température de ses proches avec un pistolet. Il se confie : « Au bout d’un moment ça a énervé mes proches, donc j’ai enlevé le petit bip… J’ai réussi à le trouver dans le menu. Du coup, je prenais de nuit, quand les personnes dormaient. C’est vrai en plus, c’est horrible. J’ai honte ! ».

>>> À lire aussi : Sondage IFOP : Les couples français ont-ils survécu aux confinements successifs ?

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.