Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Emmanuel Macron : une grosse crise éclate en plein dîner à l’Elysée !

Publié par Manon le 08 Avr 2021 à 13:33

Dans le nouveau livre de Philippe de Villiers, l’ancien député revient sur un dîner qu’il a partagé avec Emmanuel Macron et son épouse. Sans langue de bois, il raconte le déroulé de ce repas, où le président s’est braqué face aux propos de l’homme politique.

emmanuel macron braqué repas philippe de villiers

>>> À lire aussi : Brigitte Macron : Ces quelques mots qu’elle aurait adressés à Bernard Tapie et à sa femme (vidéo)

Philippe de Villiers raconte un dîner qu’il a partagé avec le président et la Première dame

Ce mercredi 7 avril, le nouveau livre de Philippe de Villiers sort en librairies. Dans cet ouvrage, intitulé Le Jour d’après, l’ancien député révèle le déroulé d’un repas, qu’il a partagé avec le président et son épouse Brigitte. Ce moment remonte au 4 mars 2019.

Avant que le Covid-19 ne change nos vies, les trois personnes ont eu l’occasion de partager un repas et de discuter, notamment sur les lois de bioéthiques, l’islamisme ainsi que la colonisation. De ce fait, Philippe de Villiers en a profité pour parler franchement à Emmanuel Macron.

Brigitte Macron aurait demandé à l’ancien député européen : « Parlez lui franchement. Il lui manque des chiens d’avalanche. Il le sait et s’en désole ». Face à cette demande, l’homme n’a pas hésité à dire ce qu’il pensait au chef d’Etat.

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron : deux détails du nouveau cliché pris à l’Elysée intriguent les internautes (vidéo)

Emmanuel Macron s’est braqué durant ce repas

Durant leur échange, le député aurait indiqué au président : « Emmanuel, si vous me permettez, vous êtes le Charles Martel du pauvre, qui part avec une épée en carbone bénir la mosquée de Poitiers (…) Vous êtes le chef des dhimmis… Vous êtes houellebecquisé jusqu’à l’os ».

Assené par ces mots, Emmanuel Macron va céder à la colère, d’autant plus que Brigitte semble pencher du côté de leur invité. « Elle est à tribord, plutôt classique, un brin conservatrice, elle vient du théâtre de province. Elle penche à droite. Lui est un électrique, un parier de l’instant, il vient du numérique. Il penche à gauche », résume-t-il de la situation. Suite à cet échange, « Emmanuel est ulcéré. Le coq a le dessous. Il se braque, il perd ses nerfs (…) D’un bon, il se lève, il va quitter la table… Il a déjà poussé sa chaise en arrière ».

Philippe de Villiers a accordé une interview au Point. Alors, il estime que le président « n’est pas à la hauteur de sa fonction » et qu’il « n’habite pas le corps du roi, Giscard ». De ce fait, ce dîner a été un « dévoilement » pour lui : « J’ai compris qu’Emmanuel Macron ne prenait pas la mesure de la gravité de la situation, alors que notre pays roule vers l’abîme ».

>>> À lire aussi : Confinement : ce dérapage d’Emmanuel Macron qui pourrait coûter gros