Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Confinement : ce dérapage d’Emmanuel Macron qui pourrait coûter gros

Publié par Justine le 05 Avr 2021 à 18:33

Lors de la prise de parole d’Emmanuel Macron le 31 mars dernier, le président avait annoncé la réouverture des bars, restaurants et lieux de culture à la mi-mai. Interrogés sur cette date, les ministres restent prudents et ne veulent pas donner de faux espoirs quant à la fin du confinement.

macron-bars-restaurants-lieux-culturels

>>> À lire aussi : Reconfinement : Les tweets les plus drôles des internautes après l’allocution d’Emmanuel Macron

Bientôt la fin du confinement pour les restaurants et lieux de culture ?

Lors de l’allocution du Président le 31 mars dernier, ce dernier confinait le pays pour 4 semaines, mais laissait entrevoir un espoir à la mi-mai. En effet, « Nous allons bâtir entre la mi-mai et le début de l’été un calendrier de réouverture progressive pour la culture, de sport, le loisir, l’événementiel, nos cafés et restaurants », a-t-il promis. Une semaine après cette déclaration, le gouvernement semble se désolidariser de ces propos.

Interrogé sur France Info dans Questions politiques ce dimanche, Jean-Michel Blanquer préfère ne rien affirmer et suivre l’évolution de la pandémie et de la campagne de vaccination. Rien n’est certain, mais il indique toutefois que l’échéance de mi-mai ne devrait pas être décalée.

>>> À lire aussi : Réouverture des restaurants : dans quels départements vont-ils rouvrir en premier ?

Fin du confinement : les ministres s’expriment

Invitée sur Europe 1 à l’émission Grand Rendez-vous, Marlène Schiappa ne s’aventure pas et indique uniquement qu’il s’agit d’ « une perspective, même si elle est approximative et même si elle est lointaine. Nous avons besoin de nous projeter dans quelque chose de positif ». Elle pointe toutefois du doigt les personnes qui se rendent dans des restaurants clandestins ou dans des soirées, lieux de rassemblement propices aux contaminations.

Enfin, c’est au tour de Bruno Le Maire de donner son point de vue au Grand Jury de RTL. Le Ministre de l’Économie et des Finances a déclaré : « Je ne prendrai pas d’engagement sur le calendrier, mais on sait que c’est une affaire de semaines ». Il justifie la déclaration du Président : « Mais je pense qu’il est sain, responsable, comme l’a fait le président de la République, ne serait-ce que d’un point de vue psychologique, de fixer un calendrier pour les Français, un calendrier pour les restaurateurs ».

>>> À lire aussi : Découvrez ici 20 visites culturelles virtuelles pour vous occuper pendant le confinement !

0