Un étudiant craque pour sa prof, Emmanuel Macron lui donne des conseil : “pas de tabou” !

Publié par Claire le 03 Nov 2020

24 ans d’écart ! Alors qu’Emmanuel Macron n’a que 16 ans, il fait la rencontre de Brigitte Trogneux, mariée et mère de 3 enfants. Pourtant, cela n’a pas empêché l’élève de gagner le cœur de celle qui va devenir sa femme. C’est donc tout naturellement que sur les réseaux sociaux, un étudiant qui craque pour sa prof demande des conseils au chef de l’État… Et contre toute attente, ce dernier lui répond et va même l’encourager ! Découvrez ses conseils dans la vidéo ci-dessous :

NDLR : cette vidéo date de 2017, aujourd’hui le Président de la République a d’autres sujets plus importants à traiter que les histoires de coeur… 

>> À lire aussi : Brigitte Macron : la vérité choc sur son mariage avec Emmanuel…

Emmanuel Macron : un amour pas comme les autres

Il en aura fallu du courage à Emmanuel Macron pour s’imposer comme le seul amour de Brigitte Macron. Car à l’époque, c’était loin d’être gagné ! Brillant lycéen de 16 ans, il craque complètement pour sa professeure qui rapidement, tombe amoureuses de l’étudiant. Évidemment, le couple fait face à des rumeurs et des moqueries en raison de leurs 24 ans d’écart.

Mais peu importe pour eux puisque de leur côté, ils ont su se bâtir un monde ensemble pour arriver jusqu’à la tête de l’État ! Une histoire d’amour originale et qui donne donc de grands espoirs à tous les jeunes qui craquent aujourd’hui pour des enseignantes. Et c’est justement le cas de ce garçon qui adresse directement un message au chef de l’État sur Snapchat pour avoir des conseils.

un-etudiant-craque-pour-sa-prof-emmanuel-macron-lui-donne-conseils

>> À lire aussi : Emmanuel et Brigitte Macron : ces folles soirées en amoureux qu’ils se réservent…

Des conseils aiguisés !

Sur Snapchat, un jeune étudiant adresse directement un message à Emmanuel Macron pour avoir quelques conseils. Il faut dire que depuis quelque temps, il craque littéralement sur sa prof de droit pénal. Alors du coup, il aimerait savoir comment s’y prendre !

Et contre toute attente, le chef de l’État va prendre sa demande très au sérieux. C’est ainsi qu’il répond carrément : “D’abord, faut savoir si c’est réciproque, si c’est le cas, allez-y ! pas de tabou ! Si c’est pas le cas, interrogez-vous !” Voilà qui devrait donner un peu plus de courage à l’étudiant d’autant qu’en plus, il a un sacré exemple devant les yeux !

0