Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Une figure phare de BFMTV mise en examen pour viol

Publié par FJ le 05 Sep 2022 à 12:45
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

François Durpaire est dans la tourmente. L’historien phare de la chaîne BFMTV a été mis en examen pour viol selon les informations dévoilées par Le Parisien ce dimanche 4 septembre 2022. La plainte aurait été déposée jeudi 1er septembre 2022 par une ancienne compagne, pour des faits remontants à 2011.

Publicité

francois durpraire mis en examen pour viol

François Durpaire, le visage phare de BFMTV

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Tous les téléspectateurs de BFM TV ont déjà vu son visage à la télévision, notamment avec les épineux sujets auxquels sont confrontés les États-Unis. En effet, pendant de longs mois, il était présent pour couvrir la présidentielle américaine, il a été également invité pour parler de la guerre qui oppose la Russie et l’Ukraine afin de faire état de la situation de l’Amérique dans celle-ci, et plus récemment, il a été convié sur le plateau pour aborder un sujet on ne peut plus polémique, la fin de l’avortement légal dans certaines régions.

Publicité

Mais s’il fait parler de lui depuis quelques heures maintenant, c’est pour une triste raison. Et pour cause, selon les informations dévoilées par Le Parisien ce dimanche 4 septembre 2022, François Durpaire a été mis en examen pour viol.

Des faits datant de 2011

La plainte aurait été déposée par son ancienne compagne jeudi 1er septembre 2022. Les faits se seraient déroulés en 2011. Ils auraient vécu une courte relation de quelques mois qui aurait rapidement dégénéré. La plaignante, âgée de 39 ans aujourd’hui, se serait rendue au domicile de l’historien, rue de la Roquette à Paris pour avoir des explications après la rupture. C’est alors qu’elle aurait été violée.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Dans sa plainte, elle explique également qu’elle a revu François Durpaire. Ils ont tenté de se mettre d’accord avec un arrangement financier à hauteur de 60.000 euros. Le consultant aurait accepté ce dernier, mais finalement, la victime se serait rétractée et aurait décidé de porter plainte. François Durpaire a souhaité garder le silence pour l’instant, son avocate est, quant à elle, sortie du silence dans les colonnes du Parisien : « Cela faisait quelques mois qu’il entendait parler d’accusations, cette ouverture d’information judiciaire l’a rassuré, cela lui permet de connaître les accusations qui sont portées contre lui. Cela permettra la manifestation de la vérité. M. Durpaire livrera ses explications lors de l’interrogatoire sur le fond qui interviendra dans quelques semaines ». Affaire à suivre…