Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Jacques Chirac : une ancienne journaliste fait des révélations étonnantes

Publié par Claire JONNIER le 11 Déc 2019 à 13:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Parmi les personnes à avoir côtoyé de près Jacques Chirac, la journaliste Catherine Nay en fait parti. C’est ainsi que dans un livre autobiographique, Souvenirs, Souvenirs, elle revient sur sa longue carrière e tfait des révélations étonnantes sur l’ancien président.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Jacques Chirac, ses 20 citations les plus marquantes, osées et décalées

La suite après cette vidéo

Jacques Chirac : une journaliste fait des révélations

Catherine Nay, journaliste présidentielle, a travaillé de 1968 à 1995 à l’Élysée. Elle en a donc vu passer et propose une immersion mais version intime. C’est ainsi que dans son livre Souvenirs, Souvenirs, elle revient sur les chefs de l’État qui ont le plus marqué la France. Et d’ailleurs, elle commence par Valéry Giscard d’Estaing qu’elle taille en bonne et due forme.

La suite après cette publicité

« C’est quelqu’un de très intelligent mais qui humainement était très décevant : parce que mesquin, pingre, sans générosité, trop préoccupé de lui-même et de sa grandeur. Pour moi effectivement détestable […] Il était un peu ridicule avec ses prétentions nobiliaires. Au fond, il était même plus ridicule que détestable.» Et si elle ne porte visiblement pas cet ancien président dans son cœur, c’est tout le contraire de Jacques Chirac qu’elle décrit comme étant bien différent de son prédécesseur.

>> À lire aussi : Cette anecdote coquine sur Jacques Chirac dévoilée par un de ses proches

Jacques Chirac : profondément généreux

La suite après cette publicité

Contrairement à Valéry Giscard d’Estaing, cette journaliste décrit Jacques Chirac comme quelqu’un de profondément généreux. D’ailleurs, elle parle d’une personne douée « d’une vraie générosité » et qui avait « un réel souci de l’autre, sans vanité mal placée. » Et dans son livre, elle livre une anecdote étonnante sur l’ancien chef de l’État.

« Il pouvait passer une journée entière à chercher un hôpital pour l’opération urgente d’une petite fille qu’il ne connaissait même pas. […] Il a ainsi lancé en Corrèze une Fondation pour enfants handicapés auxquels il venait rendre visite sans caméras et dont il n’a jamais parlé ». Doté « d’une gentillesse profonde avec les gens », il ne fait aucun doute que c’est un président qui va nous manquer.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.