Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Jacques Chirac : ses visions coquines sur le yacht de Michael Schumacher dévoilées…

Publié par Leslie le 21 Nov 2019 à 7:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’amour des femmes de Jacques Chirac n’est plus à démontrer. Mais, une photo datant de 2001 prouve à quel point l’ancien président de la république aimait les jolies et jeunes femmes. Il a en effet été surpris lorgner de belles demoiselles avec une paire de jumelles sur le yacht de Michael Schumacher.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Jacques Chirac en larmes : ce jour où il a failli perdre celle qu’il aimait par dessus tout

La suite après cette vidéo

Jacques Chirac pris sur le fait

Cette photo a donc été prise en 2001, à la fin du premier mandat de Jacques Chirac en tant que président de la république. En vacances au célèbre Fort de Brégançon, le chef de l’Etat décide de prendre un peu le soleil sur son balcon. C’est alors que Stéphane Ruet, jeune journaliste tenu de suivre le président durant son séjour estival, va le prendre sur le fait. En effet, celui que l’on surnomme « le grand », semble s’intéresser fortement au yacht de Michael Schumacher, se trouvant au large de Bormes-les-Mimosas. C’est alors que le journaliste s’aperçoit que l’homme politique se saisit d’une paire de jumelles pour lorgner de charmantes jeunes filles sur le yacht du pilote de Formule 1.

La suite après cette publicité

Le jour où Jacques Chirac lorgnait de belles jeunes filles

>>> A lire aussi : Jacqueline Chabridon : Qu’est devenue l’ancienne maîtresse de Jacques Chirac ?

Une situation à la fois gênante et amusante

La scène bien qu’amusante, a pris une tout autre tournure lorsque Jacques Chirac quitte quelques minutes son balcon. Il est en effet réapparu sans son pantalon, laissant Stéphane Ruet sans voix. « C’était assez difficile de la prendre car la situation était bizarre. Même émotionnellement, c’était bizarre. On rigolait entre nous », a t-il confié. Finalement, ces clichés ne seront jamais publiés car jugées « sans intérêt journalistique ». Et pourtant, 18 ans plus tard, on en parle encore…

La suite après cette publicité

> Jacques Chirac, ses 20 citations les plus marquantes, osées et décalées

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.