Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Jean-Marie Bigard accusé d’avoir publié les nudes d’une star, les internautes sous le choc

Publié par Brandon Clouchoux le 28 Juil 2021 à 13:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La célèbre actrice qui incarne ‘Red Sparrow’ avait été victime d’une humiliation publique en 2014 : ses photos dénudées avaient été publiées sur Internet. 7 ans plus tard, l’humoriste français Jean-Marie Bigard a repris ces photos de Jennifer Lawrence et les a utilisées pour son magazine « Bigard Magazine » .

Nouvelle polémique pour Jean-Marie Bigard

Dernièrement, un magazine a vu le jour : le « Bigard Magazine » . Il est important de noter que c’est un hors-série du bimestriel érotique « King » , et non un magazine lancé par l’humoriste français.

Après sa polémique concernant son discours anti-vaccin, il est à nouveau au coeur d’un scandale qui fait parler de lui. C’est Vincent Flibustier, consultant éducation aux médias, qui a posté un tweet très récemment pour faire une révélation : « Jean-Marie Bigard a publié dans un magazine les photos volées de 2018 (2014, ndlr) à Jennifer Lawrence » .

Dans les pages de ce magazine, juste au-dessus des clichés de l’actrice, une phrase y apparaît : « Rien qu’avec Jennifer Lawrence sur sa banquette, j’ai joui trois fois… » .

>>> À lire aussi : Que veut dire : « Nude » ?

La blague de « trop » ?

Connu pour son personnage provocateur, Jean-Marie Bigard est très critiqué sur les réseaux sociaux. Vincent Flibustier en a profité pour partager une compilation des « meilleures pages » . Certes, il y a les blagues salaces et sexistes qui restent discutables mais ce qui attire vraiment l’attention des internautes, ce sont les photos de Jennifer Lawrence.

En 2014, l’actrice américaine avait déjà été victime d’un piratage de son téléphone : une série de photos intimes avaient alors fuité sur les réseaux sociaux. À la suite de ces évènements, en 2017 et en 2018, quatre hackers ont été condamnés successivement à des peines de prison, selon le journal Variety.

De nombreux utilisateurs de Twitter ont fait remonter l’information jusqu’à l’agence française de la célébrité.

Jean-Christophe Florent, éditeur de Jean-Marie Bigard, trouve les accusations « injustes et à charge ». D’après ce dernier : « Si Jennifer Lawrence veut porter plainte, elle peut porter plainte 36 millions de fois contre ceux qui ont déjà partagé la photo » .

Selon l’article 226-2-1 du Code pénal français, « lorsque les délits prévus aux articles 226-1 et 226-2 portent sur des paroles ou des images présentant un caractère sexuel prises dans un lieu public ou privé, les peines sont portées à deux ans d’emprisonnement et à 60.000 € d’amende » .

>>> À lire aussi : Illan : accusé d’avoir fait fuiter des nudes de ses exs, il s’exprime sur Instagram

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.