Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Il voulait que je baisse mon pantalon » : L’enfer vécu par Jean-Michel Maire lors de sa jeunesse

Publié par Elodie GD le 22 Sep 2023 à 15:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Habituellement bout-en-train, Jean-Michel Maire a surpris chroniqueurs et téléspectateurs avec son intervention sur le plateau de TPMP, ce 21 septembre. Alors que Ségolène Royal traitait du sujet du harcèlement scolaire, il s’est confié sur un traumatisme vécu durant le collège.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Il n’y avait pas une seule chose de vraie en un an et demi » : Jean-Micel Maire revient sur les arnaques de son ex

Jean-Michel Maire harcelé par son proviseur

Comme beaucoup d’élèves, Jean-Michel Maire a été victime de harcèlement. Le concernant, ce ne sont pas les autres élèves, mais un adulte qui lui rendait la vie infernale. Et, au lieu de le rassurer et le protéger, cet adulte l’a plongé dans l’insécurité, allant jusqu’à le faire redoubler pour le garder sous sa coupe.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

« J’ai été harcelé sexuellement par mon proviseur quand j’étais en cinquième » , a-t-il confié. « J’ai des flashs comme ça, des souvenirs dans son bureau où il me dit ‘montre ta cicatrice d’appendicite’. Il voulait toujours que je baisse mon pantalon » , a poursuivi le chroniqueur.

La suite après cette publicité

S’il se sentait en danger face à cet homme, Jean-Michel n’a jamais cédé. Ce qui lui a valu de redoubler sa cinquième. « Il m’a fait redoubler pour que je reste sous sa coupe. Donc, j’ai redoublé ma cinquième, et il a dit à mes parents ‘Jean-Michel n’est pas assez mûr pour passer en quatrième. Il est bébé dans son âme » .

Jean-Michel Maire harcelé
La suite après cette publicité

À lire aussi : Jean-Michel Maire arrêté chez lui en possession de drogue, il raconte (vidéo)

Les autres chroniqueurs se confient

Touchés par les confidences de leur collègue, les autres chroniqueurs ont, à leur tour, rapporté des faits de harcèlement.

La suite après cette publicité

Hugo Manos a ainsi révélé s’être fait traiter de « pédé » à l’école. Une étiquette qui a conduit les autres élèves à l’isoler. Il a ajouté qu’il « mangeait seul à la cantine » , et que ce genre d’incident pouvait traumatiser un individu à vie.

Géraldine Maillet a également subi du harcèlement durant l’enfance. Une période de sa vie sur laquelle elle n’a pas voulu donner plus de détails.

Toutes ces interventions ont illustré à la perfection les propos de Ségolène Royal, montrant à quel point le harcèlement scolaire était à prendre au sérieux.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « J’étais partant » : Jean-Michel Maire reçoit une proposition très coquine à 70 000 euros

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.