Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Harcèlement scolaire : « 38 hématomes répartis sur son corps » : un adolescent victime d’une incroyable violence depuis la rentrée scolaire

Publié par Celine Spectra le 17 Sep 2022 à 14:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Alors que la France entière a été choquée de découvrir ce que subissaient les étudiantes de polytechnique… En Haute-Marne, un adolescent de 14 ans assure avoir été victime depuis la rentrée scolaire de violences répétées perpétrées par un autre élève de son établissement. Un médecin a d’ailleurs pu compter pas moins 38 hématomes répartis sur son corps.

La suite après cette publicité

enfant harcelement

Harcèlement scolaire : un adolescent vit un véritable cauchemar au collège

Pendant la semaine de la rentrée scolaire, soit du 5 au 9 septembre 2022, un jeune adolescent de 14 ans a vécu un calvaire. En effet, hébergé dans l’internat de son établissement, le garçon a reçu chaque jour par un autre élève des coups ou pincements. De retour pour le week-end au domicile familial, ses parents ont pu découvrir l’acharnement dont leur fils a été victime.

La suite après cette publicité

Ce vendredi 16 septembre, le père du jeune homme a accepté de se confier à nos confrères de LCI :

« Mon fils est rentré le vendredi soir chez sa maman. Et lorsqu’il s’est dévêtu pour prendre sa douche, sa mère a remarqué que son corps était rempli d’hématomes. Des coups et des pincements relativement importants. »

La suite après cette publicité

Le lundi 12 septembre, les parents du jeune homme, qui s’est vu prescrire trois jours d’ITT, se sont rendus au commissariat afin de porter plainte pour violences aggravées. Le collège, a, quant à lui, d’ores et déjà annoncé l’exclusion temporaire de huit jours de l’auteur. Ce dernier a d’ailleurs rapidement reconnu les faits. Âgé de 12 ans, il aurait un « parcours de vie particulier ». En effet, issu d’une famille nombreuse, quatre de ses frères et sœurs mineurs seraient placés par l’aide sociale à l’enfance.

« 38 hématomes répartis sur son corps » un adolescent victime d'une incroyable violence depuis la rentrée scolaire

Pixabay

« Chaque jour les coups empiraient »

Une histoire qui aurait bouleversé Jonathan Destin. Symbole de la lutte contre le harcèlement scolaire, décédé il y a quelques semaines, à l’âge de 27 ans.

La suite après cette publicité

Face aux enquêteurs, la victime a raconté comment l’acharnement avait débuté dès le premier jour de la rentrée, dans la cour de récréation. Par un premier coup de poing dans la cuisse. Puis chaque jour, les coups auraient ainsi empiré. Depuis les événements, le jeune homme a changé de collège, afin de retrouver enfin une scolarité normale.