Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Julien Lepers viré de France 3 : il réclamait des millions d’euros, le verdict est tombé

Publié par Andrianaivo RAOELIJAONA le 18 Mai 2023 à 17:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

En guerre contre France 3 et la production de Questions pour un champion depuis son éviction, Julien Lepers vient d’apprendre le verdict.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Julien Lepers lâche un étrange tweet : Samuel Etienne le recadre

Top ! Je suis un compositeur et animateur qui a grandi entre Antibes et Saint-Dié-des-Vosges. Fils de chef d’orchestre et de chanteuse, j’ai baigné dans la musique dès ma plus tendre enfance. Après un passage à l’université de droit de Sophie Antipolis, je me tourne vers une tout autre voie : l’animation. Après mes débuts sur RTL, je me retrouve aux commandes de Questions pour un champion en 1988. Je suis, je suis… Je suis Julien Lepers.

En février 2016, le célèbre présentateur de 66 ans, pilier du jeu de France 3, a, pourtant, à la surprise générale, été viré de l’animation. Après 27 ans de bons et loyaux services, le sexagénaire s’est donc retrouvé à la porte. S’estimant lésé, le principal concerné a porté l’affaire devant la justice. Après une première victoire, il a perdu son procès aux prud’hommes.

La suite après cette publicité
Julien Lepers
Julien Lepers @ France 3

Le licenciement de Julien Lepers était légitime

Alors que Samuel Étienne a repris les rênes de Questions pour un champion, l’ancien présentateur a décidé d’attaquer les producteurs de FreemantleMedia France en justice. Celui qui a proposé son aide à Pierre Palmade a alors saisi le conseil de prud’hommes en mars 2017. Selon les informations relayées, le plaignant a réclamé près de 3,4 millions d’euros de dédommagement à son ex-employeur.

La suite après cette publicité

Au final, Julien Lepers n’a touché que 798 146 en première instance. Apparemment, ce montant est le résultat d’un calcul se basant sur son salaire, soit 39 907 euros par semaine. Loin d’être satisfait, le sexagénaire a, à l’époque, engagé une procédure en appel. Selon son avocat, Maître Pierre-Olivier Lambert, l’ancien animateur de France 3 a été victime de discrimination liée à son âge.

Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, s’est ainsi retrouvée dans le viseur de l’avocat. En effet, elle serait à l’origine de ce licenciement abusif. « Il y a trop d’hommes blancs de plus de 50 ans à la télévision française, il va falloir que cela change’. Le premier de la liste des victimes de cette discrimination sera Julien Lepers », a-t-il fait savoir.

De son côté, l’avocat de FremantleMedia, Eric Manca, a pointé du doigt les audiences en chute libre de Questions pour un champion. L’âge avancé de Julien Lepers en serait à l’origine. De ce fait, la Cours d’appel de Paris a confirmé que son licenciement était légitime. Huit ans après son éviction, l’homme de 73 ans perd encore face à la production du jeu de France 3.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Julien Lepers perd son procès face au fisc. Il doit une somme affolante

« J’avais tout donné à cette boîte »

Lors d’une interview accordée au Parisien, l’ancienne star du PAF a déjà évoqué cette baisse d’audimat. « On faisait encore 2,2 millions de téléspectateurs à 18 heures. C’est un score de prime-time aujourd’hui », confie-t-il. Julien Lepers a estimé qu’il a largement contribué au succès de l’émission. « J’avais tout donné à cette boîte. Et tu es jeté d’un coup par quelqu’un qui vient d’arriver », a-t-il déploré. Malgré tout, le septuagénaire a réussi à tourner la page.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « C’est terrible de voir ces deux cercueils »: Julien Lepers au plus mal après la disparition des frères Bogdanoff (vidéo)