Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Drame : un célèbre chanteur emporté par le Covid-19

Publié par Lucas le 31 Juil 2021 à 10:43
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une bien triste nouvelle que l’ensemble des fans du groupe Kassav ont pu découvrir ce vendredi 30 juillet. Déjà touché par une forme grave de diabète, l’ayant conduit à recevoir une greffe, Jacob Desvarieux a vu le virus de la Covid-19 le toucher gravement, malgré la double vaccination dont il avait pu bénéficier. Âgé de 65 ans et placé dans le coma depuis plusieurs jours, le leader de l’emblématique groupe de musique s’en est allé, entouré de ses proches. Il était hospitalisé au CHU Guadeloupe.

>>> A lire aussi : Christophe Dechavanne est-il mort ? Cette étrange question qui affole la toile !

Jacob Desvarieux emporté par la Covid-19

Tous et lui tout particulièrement connaissaient les risques d’une éventuelle contamination au virus de la Covid-19 pour les personnes atteintes de diabète. Et encore plus pour celles ayant reçu une greffe au cours de leur vie. Ce qui fut, dans les deux cas, la situation de Jacob Desvarieux. Le 12 juillet, l’emblématique musicien du groupe Kassav avait été testé positif au coronavirus, alors qu’il se rendait à l’hôpital pour de simples tests liés à sa maladie.

Dès ce jour, tout a malheureusement très vite basculé. Malgré sa double vaccination, Jacob Desvarieux, dû à son diabète et sa greffe, développe une forme très grave du virus de la Covid-19. Placé en réanimation, le musicien sombrera dans un coma artificiel plusieurs jours plus tard.

jacob desvarieux covid-19 mort

>>> A lire aussi : Mort de Jean-Yves Lafesse : de quelle maladie souffrait l’humoriste ?

Ses proches à son chevet

Ce vendredi 30 juillet, c’est entouré de ses proches que Jacob Desvarieux s’en est tristement allé. Ces derniers avaient notamment été prévenus par le service hospitalier qui, après deux arrêts cardiaques consécutifs du musicien, avaient compris que son heure approchait tristement.

« Dire « ma » maladie, c’est comme dire que je lui appartiens ou qu’elle m’appartient », confiait un jour Jacob Desvarieux. Il aura donc tout tenté pour se débarrasser d’une autre, qui aura finalement eu raison de lui…

>>> A lire aussi : Covid-19 : Voici les poumons d’une personne vaccinée et d’une autre non vaccinée après l’infection

Source : France TV Info
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0