Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Mort de Jean-Yves Lafesse : de quelle maladie souffrait l’humoriste ?

Publié par FJ le 26 Juil 2021 à 9:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce jeudi 22 juillet 2021, la France apprenait la mort de Jean-Yves Lafesse, humoriste devenu célèbre dans les années 1990-2000 grâce à ses canulars téléphoniques et ses caméras cachées dans la rue. Il est mort à l’âge de 64 ans emporté par la maladie de Charcot. Le Tribunal du Net vous en dit un peu plus sur cette maladie. 

jean-yves lafesse mort maladie

>>> À lire aussi : Neymar rend un hommage raté à Stephen Hawking et s’attire les foudres des internautes (vidéo)

Jean-Yves Lafesse s’en est allé

C’est une triste nouvelle qui est tombée ce jeudi 22 juillet 2021. Jean-Yves Lafesse est décédé à l’âge de 64 ans chez lui à Vannes. C’est sa famille qui a annoncé la nouvelle par le biais d’un communiqué transmis à l’AFP.

Il s’était fait connaître dans les années 1990 avec ses caméras cachées délirantes. Avec son petit doigt, devenu sa marque de fabrique, il allait interviewer des inconnus dans la rue avec un culot qui lui était propre. Cela donnait lieu à des séquences hilarantes qui ont fait rire les Français pendant de nombreuses années.

Depuis quelques années, il s’était retiré de la vie médiatique, mais avait refait quelques caméras cachées en 2019.

>>> À lire aussi : Il parcourt 700 kilomètres en brouette pour sensibiliser à la maladie de Charcot !

Il était atteint de la maladie de Charcot

Dans le communiqué, sa famille a annoncé qu’il était décédé de la maladie de Charcot. Maladie qui lui avait été diagnostiquée il y a an et qui « s’était subitement dégradé ses dernières 24 heures ». 

La maladie de Charcot, également appelé sclérose latérale amyotrophique (SLA) qui touche les motoneurones qui permettent au cerveau de contrôler les muscles des bras mais également des jambes. Petit à petit, les patients perdent donc l’usage des membres mais cette dernière peut s’aggraver et les malades ne peuvent plus utiliser leur muscle respiratoire et doivent donc être sous assistance en permanence.

>>> À lire aussi : Atteinte d’une maladie rare, cette femme n’entend plus la voix des hommes

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.