Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Lady Gaga : elle livre un témoignage émouvant sur ses traumatismes et la maladie mentale

Publié par Claire JONNIER le 10 Nov 2019 à 9:16
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Aujourd’hui, tout le monde connaît Lady Gaga comme étant la star incontestée de la démesure. Et pourtant, derrière ce personnage haut en couleur se cache une petite fille aux traumatismes encore bien présents. C’est ainsi que lors d’une interview au magazine Elle, elle livre un témoignage éprouvant sur son vécu de la maladie mentale.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : 7 maladies mentales illustrées comme si c’était un crayon de papier qui en souffrait… Brillant !

Lady Gaga : l’art d’être fragile

La suite après cette vidéo

Lady Gaga, c’est à la fois la force et la puissance de la démesure. Pourtant, derrière ce masque bien travaillé se cache en réalité un vécu bien plus sombre. Et aujourd’hui, elle consent à vouloir se livrer dans le magazine Elle en expliquant ce qu’elle vit au quotidien. C’est ainsi que lors de la remise de l’Oscar pour sa chanson Shallow, elle donne une version bien loin des paillettes.

La suite après cette publicité

« Un reporter m’a demandé ce que j’éprouvais à tenir le trophée et je lui ai répondu que cela éveillait d’infinies douleurs, je ne mentais pas. J’ai été violée à 19 ans, à de multiples reprises. J’ai encaissé des traumatismes de toutes natures mais j’ai survécu et je suis allée de l’avant. Quand j’ai regardé la statuette j’ai vu la matérialisation de ma douleur. Je ne crois pas que qui que ce soit dans la salle ce soir-là ait compris ce que je voulais dire. Sauf moi. « 

>> À lire aussi : Le Burn out : comment définir le problème qui touche de plus en plus de monde ?

Des traumatismes encore bien présents

La suite après cette publicité

À l’heure actuelle, Lady Gaga souffre de ce qu’on appelle un stress post-traumatique. « J’ai des douleurs chroniques. Ca fait partie de mon quotidien. Je prends des médicaments, je suis suivie par plusieurs médecins. C’est comme ça que je survis. Et c’est ce que je veux pour tous ceux, adultes ou enfants, qui sont passés par quoi je suis passée. Je veux qu’ils sachent qu’ils peuvent survivre et gagner un Oscar. Et surtout je voudrais leur dire de ne pas hésiter à demander de l’aide. Et ceux qui sont témoins de ces souffrances, tendez leur la main. Dites leur que vous les voyez, que vous comprenez leur souffrance. Dites leur de vous raconter leur histoire. »

Même si aujourd’hui, elle s’est tournée vers la thérapie, elle avoue que c’est encore un combat de tous les jours. « J’ai longtemps été de celles qui se scarifient et maintenant je réalise que pour couper jusqu’à l’envie de me faire mal il suffit de dire à quelqu’un ce qu’on éprouve. Il est plus efficace de dire la souffrance que d’en montrer les cicatrices. »

>> À lire aussi : « You », le nouveau thriller de Netflix revient dans une saison 2

La suite après cette publicité

Un message d’espoir

Bien consciente que les mentalités sont en train de changer autour de la maladie mentale, Lady Gaga souhaite donc apporter sa pierre à l’édifice en revenant sur tout ce qu’elle a vécu.

« Je suis devenue extrêmement consciente de ma position et de ma responsabilité envers l’humanité de manière générale et ceux qui me suivent en particulier. Je me considère comme une punk de la gentillesse. Je regarde ce que j’ai accompli, ce que je fais maintenant, les punks ont cette réputation, d’être des rebelles. Eh bien moi je vois ma carrière comme un geste punk, en réaction à tous les trucs moches qui arrivent dans ce monde.La gentillesse, dit la chanteuse, c’est ce qui guérit le monde. Et les gens. C’est ce qui nous rassemble et nous maintient en bonne santé. « 

La suite après cette publicité