Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Mennel – The Voice : divorcée, elle explique pourquoi elle ne porte plus le voile !

Publié par FJ le 13 Nov 2020 à 16:33

En 2018, Mennel se rendait aux auditions à l’aveugle de l’émission The Voice. Malgré sa très belle prestation, la jeune femme s’est retirée du concours. La raison ? Des anciens tweets polémiques ont refait surface.

mennel the voice pourquoi retiré voile

>>> À lire aussi : Zazie en couple avec un ancien talent de son équipe dans The Voice ? La rumeur qui affole la toile ! (vidéo)

Mennel, au coeur de la polémique

Elle aurait pu aller très loin dans le concours. En 2018, Mennel se présente aux auditions à l’aveugle de The Voice. Les coach se retournent, séduits par sa voix. Malheureusement, quelques jours après, la jeune femme a été dans l’obligation de se retirer du concours.

Et pour cause, certains internautes sont allés fouiller sur son compte Twitter et ont ressorti d’anciens tweets de la jeune femme concernant les attentats de Nice. Face à la polémique de plus en plus grande, Mennel annonce qu’elle quitte le concours sur ses réseaux sociaux. Une décision qui lui a évidemment déchiré le coeur, passionnée par le chant depuis toujours.

>>> À lire aussi : The Voice truquée ? Une ancienne candidate emblématique balance sur l’émission !

Elle se confie sur sa nouvelle vie

Après toute cette tornade médiatique, Mennel décide de se retirer du paysage médiatique. Elle rejoint son mari musulman et s’installe au Colorado, aux États-Unis.

Mais ce jeudi 12 novembre, la jeune femme a décidé de sortir du silence. Désormais divorcée de son mari, elle ne porte plus le voile. Elle s’affiche désormais sans sur ses réseaux sociaux. Une décision qui a eu quelques conséquences comme elle l’a confié à L’Obs : « Je me suis rendu compte du fanatisme, de la sexualisation de la famille, aussi, car ça dépasse la religion » déclare-t-elle avant d’assurer avoir perdu pas moins de 13 000 abonnés en s’affichant sans voile.

« Il y avait des gens qui me suivaient sur les réseaux sociaux pour une image : j’étais le reflet de leur propre guerre. C’était juste mon accoutrement. Même pas un signe religieux, mais une identité. Je n’étais pas en train de dire : ‘Allô, regardez-moi, je suis musulmane’. On me demande mon avis, mais moi, je ne suis pas politicienne, je ne suis pas dans un parti féministe, je ne suis pas porte-parole ». 

>>> À lire aussi : Suite à la polémique des tweets jugés complotistes, Mennel, la candidate de The Voice, quitte l’aventure (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.