Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Miss France 2020 : Lou Ruat, la Miss Provence se confie sur les tensions en coulisses !

Publié par FJ le 22 Déc 2019 à 0:20
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis quelques jours maintenant, les rumeurs courent concernant la sale ambiance au sein des Miss France 2020 cette année. Elles ont été nombreuses à confirmer cette information, et c’est au tour de Lou Ruat, Miss Provence de se confier à ce sujet !

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Miss France 2020 : « pestes », « vacheries » Sylvie Tellier et Clémence Botino balancent sur les coulisses

Des tensions au sein des Miss France ?

Le concours Miss France était diffusé samedi dernier sur TF1, le 14 décembre, et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce dernier fait énormément parler de lui.

La suite après cette publicité

En effet, des rumeurs ont commencé à courir concernant la sale ambiance qui a régné pendant un mois au sein des candidats. Certaines personnes, comme notamment Sylvie Tellier, ont laissé entendre que l’entente entre les 29 candidates étaient loin d’être au beau fixe et que elle-même a du intervenir plusieurs fois. « C’était principalement de la mauvaise camaraderie avec des tentatives de déstabilisation, des petites vacheries. Lorsque c’est tendu dans un groupe, les filles qui sont un peu fragiles le prennent automatiquement plus à cœur ». Avait-elle confié au Parisien.

>>> À lire aussi : Miss France 2020 : Miss Nord-Pas-de-Calais évincée à cause de son caractère ?

Lou Ruat se confie

La suite après cette publicité

Et il semblerait que Sylvie Tellier ne soit pas la seule à dire les choses. La question a évidemment été posée à la première dauphine Miss Provence, Lou Ruat. Il semblerait que la jeune femme n’ait pas été la dernière concernant les vacheries envers ses camardes.

C’est donc tout naturellement que le magazine Public lui a posé la question. Ce à quoi elle répond : « Toutes mes concurrentes n’étaient pas des pestes […] Cohabiter avec vingt-neuf filles qu’on n’a pas choisies, ce n’est pas toujours évident. Des affinités se sont créées, mais il n’y a pas eu d’affrontement ». 

Il semblerait qu’aucune des Miss ne soit prête à révéler la vérité et à sortir des noms.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Clémence Botino, Miss France 2020, est victime de nombreux commentaires racistes (Vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.