Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Mort d’Emiliano Sala : son ancienne compagne livre un témoignage poignant

Publié par Claire JONNIER le 29 Jan 2020 à 18:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le 21 janvier 2019, le monde entier pleure la mort d’Emiliano Sala. Un événement qui fait douloureusement écho à la disparition récente de Kobe Bryant dans des circonstances quasiment similaires. Alors, après tant de mois passés, sa petite amie de l’époque revient sur cet événement dramatique en livrant un témoignage poignant.

>> À lire aussi : Mort de Kobe Bryant : le déchirant pacte conclu avec sa femme Vanessa

Mort d’Emiliano Sala : un an déjà

Le 21 janvier 2019, le monde entier pleure la mort d’Emiliano Sala. Star du FC Nantes, il disparaît dans un avion qui fait la liaison avec Cardiff. À bord, le pilote et le jeune homme ne donne plus aucun signe de vie pendant plusieurs jours avant que la triste nouvelle ne tombe. Immédiatement, les joueurs de foot du monde entier adressent un vibrant hommage de leur coéquipier, ami et même parfois, adversaire.

Mais le drame ne s’arrête pas là puisque seulement trois mois après, c’est son père, Horacio, qui décède d’une crise cardiaque. Visiblement, il n’aurait jamais supporté le décès de son fils et nombreux sont ceux qui le soupçonnent d’avoir contracté le syndrome du cœur brisé. Le cœur brisé, c’est également sa compagne qui se livre dans un témoignage poignant, un an après le drame.

>> À lire aussi : Emiliano Sala : sa petite amie sort de son silence et lui adresse un dernier hommage bouleversant…

Un témoignage poignant

À l’époque, la volleyeuse brésilienne Luiza Ungerer filait le parfait amour avec Emiliano Sala. Seulement quelques jours avant le drame, elle avait même partagé son anniversaire avec lui dont elle se souviendra avec émotion : « Comme tu me le disais toujours, merci d’être comme tu es ! Je vais me souvenir à jamais de mon anniversaire 2019 où tu es apparu souriant , avec ton énergie et ton amour ! Tellement merci pour ça ! Je t’aime, et je t’aimerai toujours ! « 

Depuis, elle a entamé son combat pour rebâtir sa vie mais toujours, avec le tatouage du numéro 9 sur son bras, celui du maillot de son ancien chéri.

« Je n’en veux à personne, c’était un accident. Il connaissait le pilote de l’avion et avait effectué déjà plusieurs trajets. Il disait, c’est vrai qu’il y avait toujours des bruits bizarres, mais je pense qu’il n’était pas inquiet. J’ai connu le pire moment de ma vie, ça a été très dur. Pendant longtemps, je n’ai pas réussi à en parler. Heureusement, le volley-ball m’a beaucoup aidée. Les filles de l’équipe de Béziers où je jouais, l’entraîneur, ma famille et Jean-Baptiste Grenod (rugbyman en Pro D2 à Béziers) m’ont énormément soutenue. Ils m’ont permis d’aller de l’avant.Je ne veux garder que les bons souvenirs »

Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail