Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Mort de Kobe Bryant : cette affaire de viol qui refait surface…

Publié par Leslie le 28 Jan 2020 à 15:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La nouvelle a été un véritable coup de massue. Le basketteur Kobe Bryant a perdu la vie dans un accident d’hélicoptère, le dimanche 26 janvier. A cette occasion, Evan Rachelle Wood lui a adressé un message et en a profité pour rappeler cette affaire de viol qui a terni son image en 2003 comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous : 

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : ALERTE : La star du basket Kobe Bryant vient de mourir dans un crash d’hélicoptère à 41 ans

Evan Rachelle Wood dénonce le viol lié à Kobe Bryant

La suite après cette publicité

Depuis l’annonce de la mort de Kobe Bryant, les messages et hommages ne cessent de pleuvoir sur la toile. Le basketteur est mort à l’âge de 41 ans avec sa famille, dont sa fille de 13 ans, dans un accident d’hélicoptère. Parmi ces hommages, un a particulièrement retenu l’attention des internautes. L’actrice Evan Rachelle Wood a rappelé une accusation de viol touchant le sportif et qui a mis une part d’ombre sur sa notoriété en 2003. « Ce qui est arrivé est tragique. J’ai le cœur brisé pour la famille de Kobe. Il était un héros du sport. Il était aussi un violeur. Et ces deux vérités peuvent exister en même temps », a-écrit celle qui est très investie dans le mouvement #Metoo outre-Atlantique.

>>> A lire aussi : Harvey Weinstein accusé de deux nouveaux cas de viol tandis que son procès s’ouvre à New York

Que s’est-il passé ce 1er juillet 2003 ?

La suite après cette publicité

Kobe Bryant a passé une nuit dans un hôtel luxueux, le 1er juillet 2003, à Edwards, dans le Colorado. Il y a rencontré une employée de l’établissement alors âgée de 19 ans qui va l’accuser de viol dès le lendemain. Alors âgé de 24 ans, le basketteur a répondu à toutes les questions des Forces de l’Ordre et s’est même soumis à un test de détection de mensonges. Il a été libéré sous caution et a affirmé à sa femme Vanessa et aux médias, lors d’une conférence de presse, qu’il ne l’avait pas violée car, la jeune femme était consentante.

Le procès n’a finalement pas eu lieu puisque l’accusatrice a fini par renoncer de témoigner. Néanmoins, le sportif lui aurait versé plus de deux millions de dollars de dommages et intérêts.

> Révélations glaçantes de Lucie Lucas : l’héroïne de Clem raconte son calvaire entre agressions sexuelles et viols…

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.