Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Jean-Jacques Bourdin : Ce nouveau témoignage vient mettre le feu aux poudres

Publié par Charlène Deveaux le 16 Fév 2022 à 22:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’ancienne assistante de Jean-Jacques Bourdin, Carol Isoux, s’est prononcée chez Mediapart à propos de l’ambiance nuisible et malsaine qu’aurait amenée l’homme au sein de la rédaction.

>>> À lire aussi : Qui est Fanny Agostini, la journaliste qui accuse Jean-Jacques Bourdin de tentative d’agression sexuelle

Sentiment de gênes provoqués par l’animateur radio

Le 11 janvier 2022, Fanny Agostini, ancienne journaliste chez BFMTV et RMC, porte plainte contre Jean-Jacques Bourdin pour des faits d’agressions sexuelles datant de 10 ans. Une nouvelle qui s’ajoute aux multiples accusations du même type dont on fait preuve d’autres figures du journalisme, comme PPDA ou Nicolas Hulot notamment. Le 15 février dernier, un nouveau témoignage vient compléter l’affaire : les propos de son ancienne assistante, Carole Isoux, au sujet du comportement douteux de l’animateur radio au sein de la rédaction.

« Jean-Jacques faisait à la cantonade des allusions fréquentes à ce qu’il aimait et n’aimait pas sexuellement » , a affirmé Carole Isoux. La femme affirme que, pour éviter les comportements intimidants du mari d’Anne Nivat, elle se sentait obligée de mettre en place ce qu’elle appelle des « stratégies d’évitement » , notamment en s’enlaidissant avec le choix de ses vêtements. Un choix délibéré qui a attiré l’attention de ses supérieurs : « J’ai été convoqué pour m’entendre dire que je ne pouvais plus arriver au studio en pyjama » .

gros connard

Jean-Jacques Bourdin nie en bloc

Certes réputé pour faire régner la discipline et l’ordre à son travail et lors de ses échanges avec certains de ses invités, l’homme de 72 ans qui a passé plus de vingt-six années au sein de la rédaction de RMC et BFMTV n’avait, jusqu’à présent, jamais eu aucune plainte ou accusations contre lui de ce rang.

Suite aux accusations dont il a fait l’objet, lancées par l’ex présentatrice météo Fanny Agostini, Jean-Jacques Bourdin a été contraint de se retirer de l’antenne sur décision de sa direction. Il est désormais remplacé par Apolline de Malherbe, journaliste et animatrice audiovisuelle française. L’ancien présentateur de la matinale de RMC conteste néanmoins formellement l’intégralité de ces accusations et reste, pour le moment, présumé innocent.

>>> À lire aussi : Jean-Jacques Bourdin : Qu’elle est cette étrange affaire de slip jaune à laquelle il est impliqué ?

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0