Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

OnlyFans, MYM : Le salaire des influenceurs qui vendent des photos de charme dévoilé

Publié par Pierrick le 19 Juin 2021 à 19:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

OnlyFans et MYM : Ces deux plateformes doivent sans doute vous dire quelque chose. Ce sont des plateformes semblables à Instagram. A la différence que ce sont des photos de charme qui y sont postées par de nombreux candidats de télé-réalité en échange d’une rémunération financière de la part des abonnés.

Photos de charme 2

 

>>> A lire aussi : Reportage sur la télé-réalité : les propos d’Illan, candidat emblématique, ont choqué les internautes

De nombreux candidats de télé-réalité vendent des photos de charme

Depuis plusieurs mois, il n’est pas rare de voir des influcenceurs et candidats de télé-réalité insérer des liens qui mènent à leur profil OnlyFans ou MYMEmma CakeCup, Clément Castelli, Nathalie Andreani, Antoine Goretti ou encore Illan Castronovo pour ne citer qu’eux font partie des influenceurs qui possédent un compte sur cet Instagram pour adultes et qui postent des photos érotiques en échange d’un abonnement oscillant une dizaine d’euros mensuels.

Si certains influenceurs étaient au départ réticents à lancer un compte et à divulguer des photos un peu plus sexy, il faut dire que pour la plupart d’entre eux ont été poussés par leurs abonnés afin de lancer un profil sur cette nouvelle application, comme l’ont reconnu certaines d’entre eux à nos confrères du Parisien.

Un business très lucratif

Les influenceurs ayant accepté de se confier au Parisien sur les revenus qu’engendrent ces plateformes évoquent des sommes plutôt élevées. Sachant que pour ces influenceurs, les demandes particulières proviennent très souvent de leurs abonnés et une photo nue d’eux peut rapidement s’élever à 1 000 euros.

Par ailleurs, sur un seul mois, certains candidats de télé-réalité peuvent gagner entre 2 000 et 200 000 euros. Des chiffres vertigineux pour des photos dites exclusives. Antoine Goretti admet que ces plateformes sont très lucratives pour les femmes car les abonnés sont essentiellement des hommes.

A noter que le premier confinement a permis à énormément d’influenceurs de multiplier leurs gains.

>>> A lire aussi : Drogue dans la télé-réalité : Jeremstar fait une révélation choc

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER