Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Sinon je coule » : Lou Pernaut se confie comme jamais sur le deuil de son père

Publié par Céline le 08 Août 2022 à 18:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cinq mois après le décès de son papa, la jeune Lou Pernaut a accepté de se confier comme jamais sur son deuil lors d’une interview accordée ce samedi 6 août 2022 à la chaîne YouTube GossipRoom. La jeune femme indique ne pas avoir beaucoup pleuré.

Jean-Pierre Pernaut s’est battu comme un lion jusqu’à la fin

Le 2 mars dernier, la France était en deuil. En effet, la famille de Jean-Pierre Pernaut annonçait que la star du journal télévisé avait succombé au cancer, contre lequel le journaliste s’était battu pendant de nombreuses années.

En novembre 2021, Jean-Pierre Pernaut avait annoncé être atteint d’un cancer inopérable : celui du poumon. Mais il n’avait pas pour autant dit son dernier mot et s’était battu comme un lion pendant de nombreux mois en suivant à la lettre son traitement à base de radiothérapie.

En fin d’année, le journaliste cher au cœur des Français avait convié toute sa famille à l’accompagner dans un dernier et fabuleux voyage aux Maldives. Quelques instants après son décès, son épouse, Nathalie Marquay avait publié un fond noir sur son compte Instagram. Une pudeur qu’elle a visiblement transmise à sa fille Lou Pernaut. Rappelez-vous, le manque de larmes de cette dernière avait d’ailleurs été vivement très critiqué sur les réseaux sociaux.

Lou Pernaut : « Je voulais être forte pour ma mère »

Ce samedi 6 août 2022, lors d’une interview accordée à la chaîne Youtube GossipRoom, la jeune Lou a donc souhaité prendre la parole après des mois passés à ignorer les mauvaises langues. L’occasion pour la jeune femme de révéler ne pas avoir beaucoup pleuré lors du décès, notamment parce qu’elle souhaitait forte pour sa mère et son frère, etc. Mais comme elle l’avoue, c’est son amoureux qui a vécu toute sa peine.

« Je pleure souvent devant lui. En fait, les gens ne comprennent pas que sur les réseaux sociaux, ce n’est absolument pas la vraie vie. On ne peut pas montrer qu’on pleure en permanence. Je ne parlais pas non plus tout le temps en pleurant, sinon je coule. ».

 

0