Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Françoise Hardy mourante : coma, double chimios, yeux qui se ferment… son fils Thomas Dutronc sort du silence

Publié par Céline le 08 Nov 2021 à 10:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cet été, Françoise Hardy a malheureusement bien failli nous quitter suite à une mauvaise chute qui l’a plongée dans le coma. Si l’état de la chanteuse était aussi critique, c’était car elle se bat depuis quelque temps contre un lymphome.

Son état de santé était devenu si grave que même les médecins n’avaient plus d’espoir. Ils ont donc décidé après trois semaines d’in­cons­cience, d’appeler Thomas pour lui dire que c’était la fin.

Thomas Dutronc : il n'accepte pas le décès de sa mère, Françoise

Instagram @thomas.dutronc

> À lire aussi : Françoise Hardy « proche de la fin » : ses révélations terribles sur sa fin de vie 

Thomas Dutronc n’accepte pas le décès prochain de sa mère, Françoise

Les médecins de Françoise Hardy ont donc pris la décision d’appeler Thomas afin de lui demander de prévenir au plus vite son père. Mais, Thomas Dutronc, n’était absolument pas résigné à la laisser ainsi partir ! Il a donc décidé de rester à son chevet jusqu’à ce que la chanteuse sorte du coma.

Thomas venait très régulièrement. Il lui lisait des textes de Georges Bras­sens. Et, avec la douceur d’un fils, lui prenait la main. Quelquefois, Françoise ouvrait les yeux, lui donnant ainsi encore plus l’espoir de reparler un jour à sa mère. Dès lors, un véritable courant d’amour passait entre le duo. 

> À lire aussi : Françoise Hardy mourante : Les tristes confessions

Il choisit la dernière chance afin d’avoir l’espoir de la soigner

Même si Thomas avait pleinement conscience du souhait de sa mère de vouloir partir sans en avoir conscience, il saisit la dernière chance de la soigner ! Il lui fait ainsi subir deux lourds traitements. Alors que les médecins étaient tous d’accord pour affirmer son proche départ, Thomas se dit : « Foutu pour foutu, donnons-lui les deux chimios« . Et l’avenir dira qu’il a bien fait !

Thomas Dutronc remarque, en effet, que d’un seul coup, alors qu’elle était à deux doigts de passer l’arme à gauche, elle a commencé à remonter tout doucement dans notre monde…

> À lire aussi : Françoise Hardy bientôt euthanasiée ? Elle est à bout 

Source : Objeko
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0