Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Touche pas à mon poste : Soraya Riffy porte plainte contre Jean-Michel Maire ! (vidéo)

Publié par Jeanne Tilly le 30 Mar 2018 à 9:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Publicité

Dans l’émission Touche pas à mon poste, le 14 octobre 2016, le présentateur de l’émission, Cyril Hanouna, avait invité la danseuse Soraya Riffy. Au cours de l’émission, le chroniqueur Jean-Michel Maire s’était permis d’embrasser la jeune femme sur sa poitrine et sans son consentement ! En effet, Cyril Hanouna avait demandé aux deux individus de venir devant le plateau pour s’embrasser, mais Soraya ayant refusé le baiser, Jean-Michel Maire s’est permis, sans la permission de la jeune femme, d’embrasser sa poitrine.

 

Au départ, Soraya Riffy avait expliqué qu’elle ne voulait pas porter plainte. Cependant, de récents évènements ont fait changer d’avis la jeune femme. Elle a révélé les raisons de sa plainte auprès de TV Mag.

Publicité

 

Un craquage émotionnel

L’histoire avait fait énormément de bruit. Au moment où la polémique s’est propagée, Jean-Michel Maire avait contacté Soraya Riffy en lui racontant que « sa fille était harcelée à l’école ». Au cours de cette conversation, le chroniqueur voulait qu’elle ne porte pas plainte. « Sur le moment, je n’ai pas pensé à moi. Par ailleurs, la production m’a également appelée en me conseillant de ne rien faire. Mais au final, je me suis rendu compte qu’en effet il avait eu un comportement inacceptable. »

Publicité

 

Après plusieurs mois, Soraya décide alors de porter plainte pour de multiples raisons. « Après mon passage dans l’émission, à part quelques commentaires sur internet, ça allait. Mais depuis un an, ma vie est devenue un vrai calvaire. Je reçois de nombreuses critiques, des menaces de mort, des allusions vraiment malsaines me concernant. C’est très dur à vivre à long terme aussi bien dans ma vie sociale que dans ma vie familiale. J’ai rencontré beaucoup de difficultés, j’ai fait une dépression. »

 

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Soraya Riffy décide alors de porter plainte

« Je me suis fait agresser et insulter dans la rue. Ça devenait difficile, je n’osais même plus sortir. Ma vie s’est dégradée, je me suis renfermée sur moi-même, j’ai échoué dans mes études… »

 

Publicité

La jeune femme décide donc de porter plainte en janvier. Cela expliquerait la convocation de Jean-Michel Maire par la police, qui s’est rendu au commissariat et a été entendu par la police le 26 mars dernier.

 

Source : Pure People

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.