Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Une star du rock nous a quittés

Publié par Celine Spectra le 27 Fév 2023 à 8:01

François Hadji-Lazaro, figure singulière du rock alternatif français, qui fut également acteur et producteur de musique, est décédé ce samedi 25 février à l’âge de 66 ans.

>> À lire aussi : Sihem : Les causes du décès de la lycéenne révélées

François Hadji-Lazaro : un talent indéniable qui a fait vibrer toutes nos âmes

Le 25 février 2023 marque un jour très sombre pour la communauté punk, François Hadji-Lazaro, l’une de ses figures les plus marquantes, apprécié par des millions de fans à travers le monde, est décédé après plusieurs mois de maladie. Il était âgé de 66 ans. Un musicien profondément aimé et admiré auquel ses pairs adressaient des mots admiratifs concernant son authenticité et sa capacité à rendre accessible le punk au grand public.

Il ne reste désormais plus que les souvenirs et une collection inestimable d’œuvres musicales qui honoreront pour toujours le talent indéniable qui a fait vibrer toutes nos âmes pendant de nombreuses années. Artiste engagé, poète, musicien, punk, il avait créé en 1982 le groupe Pigalle et surtout, en 1986, Les Garçons bouchers, dont certains tubes, comme notamment « Carnivores », avaient marqué une génération entière.

François Hadji-Lazaro, figure singulière du rock alternatif français, est décédé

YouTube

Les couloirs et les rames du métro étaient ses premières scènes

Naissant le 22 juin 1956, dans la capitale française et plus particulièrement au sein du 15e arrondissement, ce fils de militant communiste se destinait initialement à une carrière beaucoup moins artistique : enseignant. Mais la musique finit par trouver le chemin vers son cœur. En effet, la découverte, à l’adolescence, de Bob Dylan, changera à tout jamais sa vision du folk.

Pratiquant la guitare folklorique dans son autodidaxie, le parisien développera alors un savoir-faire rustique qui embaume bon la campagne. Le chanteur maîtrisera ensuite, tout au long de sa carrière, jusqu’à vingt instruments, ce qui lui permettra de varier l’ambiance de ses disques. Les couloirs et les rames du métro deviendront ensuite ses premières scènes, jusqu’à la formation du groupe Pénélope, monté à la fin des années 1970, avec des camarades rencontrés sur le circuit folk.

>> À lire aussi : Disparition d’un célèbre acteur à seulement 28 ans

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.