Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Vanessa Paradis accro à la chirurgie esthétique ? Sa réponse sans détours !

Publié par La rédaction le 02 Nov 2023 à 16:55
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans le monde pailleté des célébrités, où l’image est reine et le temps un ennemi insaisissable, Vanessa Paradis se dresse comme un phare de sincérité. L’icône française, dont la grâce et le talent n’ont d’égal que son franc-parler, s’est récemment livrée sur un sujet brûlant : la chirurgie esthétique.

Dans une interview sans concessions pour Harper’s Bazaar, elle dévoile son rapport au vieillissement et à l’apparence physique, un sujet qui, vous l’admettrez, nous interpelle tous. Alors, asseyez-vous confortablement, car ce que Vanessa Paradis a à dire pourrait bien changer votre perception de la beauté.

vanessa paradis

Vanessa Paradis et le temps : Une affaire de naturel

Vanessa Paradis, à 50 ans, porte ses années avec une aisance qui défie les conventions. Elle confie, avec une pointe de lassitude, que les questions sur la chirurgie esthétique sont devenues un refrain incessant, une mélodie prévisible dans l’interview d’une actrice ou d’une chanteuse. « C’est soit : ‘Oh putain, qu’est-ce qu’elle a pris cher !’ ou alors : ‘Oh putain, qu’est-ce qu’elle a fait ?' », déplore-t-elle.

Elle nous rappelle que le vieillissement peut aussi être une affaire de bonnes crèmes et de bons massages, une routine beauté qu’elle n’a pas souhaité détailler davantage, mais qui semble être son secret pour une apparence naturelle et sereine. Cela lui a permis de surmonter des complexes de jeunesse, comme son souhait autrefois d’avoir une forte poitrine, et de s’accepter pleinement.

L’énergie avant l’esthétique

Pour Vanessa, l’impact du temps se mesure moins dans le miroir que dans le dynamisme du quotidien. Elle évoque la scène, où chanter et danser requièrent une énergie que le temps semble grignoter petit à petit. « Quand on chante et on danse en arpentant la scène entre cour et jardin, qui plus est en fumant à côté, ça passe moins facilement qu’avant », confie-t-elle.

Elle rêve d’une vitalité à la Mick Jagger, mais admet sans détours son amour pour les plaisirs de la vie, qui l’éloignent d’une discipline de fer. La cigarette, elle envisage de l’arrêter, non pour l’esthétique, mais pour le bien-être, soulignant que si cela peut contribuer à la beauté, ce n’est pas plus mal. Sa résilience et sa force de caractère se sont forgées dès ses 14 ans, lorsqu’elle a dû faire face à des attaques sur son physique et sa voix, des épreuves qui ont marqué ses débuts difficiles dans la musique.

Un havre de paix dans la ville lumière

Au-delà de sa carrière et de son image publique, Vanessa Paradis chérit un havre de paix en plein cœur de Paris. Depuis plus de deux décennies, elle vit dans un appartement caché, loin des regards indiscrets, un lieu baigné de lumière où elle trouve la sérénité. C’est dans cet espace qu’elle se ressource, loin de l’agitation du show-business, un aspect de sa vie qu’elle garde précieusement privé.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER