Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Adrien Quatennens : après la gifle, son épouse dépose une nouvelle plainte à son encontre…

Publié par Lucas Obin le 02 Oct 2022 à 14:43
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cette affaire a marqué l’actualité politique de ces derniers jours. En effet, son visage n’est désormais plus inconnue dans le milieu de la politique française, tant il ne cesse d’épauler Jean-Luc Mélenchon. Lui, c’est Adrien Quatennens, et sa vie politique pourrait probablement avoir pris du plomb dans l’aile après cette polémique dans laquelle il s’est lui même mis. Et pour cause… Visé par une plainte pour violences conjugales par son épouse, le député de La France Insoumise a avoué. Pourtant, une nouvelle plainte vient d’être déposée contre lui…

Tout va très vite pour Adrien Quatennens

Des bancs de l’Assemblée Nationale à la une des journaux, il n’y a très souvent qu’un pas. Malheureusement, pour Adrien Quatennens, cela n’aura pas été grâce à ses prouesses politiques. Mais bel et bien par un fait divers qui, il faut l’avouer, pourrait lui être fatal. En effet, ces derniers jours, le député de La France Insoumise était visé par une plainte de son épouse pour des accusations de violences conjugales.

Voyant la polémique enfler, Adrien Quatennens avait finalement fini par avouer lui avoir donné… une gifle. Derrière, rien n’avait été en s’arrangeant pour lui. Tout comme pour Jean-Luc Mélenchon, qui n’a pas eu d’autre choix que de soutenir celui qui l’a toujours soutenu. Pour le député, le pire n’est pourtant toujours pas passé. Et pour cause… Une deuxième plainte vient d’être déposée à son encontre, toujours par son épouse.

Adrien Quatennens, soupçonné de violences conjugales, confesse avoir giflé sa femme

Une deuxième plainte à combattre

Quelques jours après l’éclatement public de cette affaire concernant sa vie personnelle, Adrien Quatennens a eu la surprise d’apprendre qu’une deuxième main courante avait été déposée par son épouse, Céline. Cette fois, sont visés des faits de harcèlement du député vis-à-vis de celle avec qui le divorce est en train d’être consommé. Le harcèlement concernerait notamment de nombreux messages envoyés par voie téléphonique. Pour l’heure, son clan dément ces nouvelles accusations. Triste fin…

0