Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Selon Bruno Le Maire, Emmanuel Macron pourrait faire usage du 49-3 pour la réforme des retraites

Publié par Celine Spectra le 25 Avr 2022 à 10:56
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dès le lendemain des élections présidentielles, Bruno Le Maire a précisé que la remise sur le prix des carburants serait « maintenue » pour la future année. Ce dispositif, qui sera ciblé sur les gros rouleurs, est d’ailleurs prêt à entrer en application.

Il informe également que le bouclier tarifaire sur le gaz sera maintenu pour cette année 2022. Néanmoins, il n’a pas souhaité écarter le recours à l’article 49-3 en ce qui concerne la réforme des retraites. Et la nouvelle fait déjà jazzer.

Emmanuel Macron serait-il capable d’appliquer le 49-3 pour la reforme des retraites ?

Et c’est désormais reparti pour cinq années de plus ! Emmanuel Macron a été réélu avec 58,54 % des suffrages exprimés au second tour ce dimanche 26 avril. Conscient d’avoir été élu par certains électeurs, uniquement pour faire barrage à l’extrême droite, le Chef de l’État a affirmé que ce vote l’obligeait à voir différemment pour les années à venir.

Au-delà du score, il faut savoir qu’un grand nombre de données rendent ce scrutin historique. En effet, il s’avère qu’il y a eu une abstention au plus haut depuis 50 ans… Mais également un report de voix favorable à Emmanuel Macron. Ou bien encore davantage de départements Français qui ont finalement souhaité mettre Marine Le Pen en tête des votes.

Selon Bruno Le Maire, Emmanuel Macron pourrait faire usage du 49-3 pour la réforme des retraites !

Twitter

Bruno Le Maire est formel, il ne peut donner aucune garantie

Alors que les premières rumeurs sur son futur gouvernement viennent de tomber, à présent, Emmanuel Macron exprime qu’il va gouverner « autrement ». Ce dimanche, suite aux résultats, il a ainsi promis cinq ans de mieux… Pourtant, ce lundi 25 avril, alors qu’il était présent sur Franceinfo, Bruno Le Maire assure qu’il ne peut pas donner de garantie sur le non-usage du 49.3 en ce qui concerne l’allongement de l’âge de départ à la retraite.

Il atteste, par ailleurs, que pour l’année à venir, ils vont maintenir un dispositif sur le carburant, avec notamment une remise de 18 centimes… Mais en le faisant devenir un dispositif beaucoup plus efficace et ciblé vers les gros rouleurs. Par ailleurs, il confirme l’indexation des minimums sociaux sur l’inflation. Ainsi, le Smic net ne dépassera pas les 1.300 euros, sans aucun coup de pouce supplémentaire.

Source : Les échos
0