Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Présidentielle : Le candidat qui remporte le premier tour est-il toujours élu au second ? Ce que dit le passé

Publié par Quentin VIALLE le 20 Avr 2022 à 13:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le 10 avril dernier, Emmanuel Macron est arrivé en tête lors du premier tour de l’élection présidentielle avec 27,84% des voix contre 23,15% pour Marine Le Pen. Cet avantage est-il synonyme de victoire au second tour ? Réponse !

Emmanuel Macron face à Marine Le Pen pour le second tour de l’élection présidentielle

Emmanuel Macron est parvenu à se hisser en tête du premier scrutin, le 10 avril dernier. Comme en 2017, le président sortant affrontera donc sa grande rivale d’extrême droite Marine Le Pen lors du second tour de l’élection présidentielle. Avant cette échéance, les deux candidats seront réunis ce mercredi lors d’un débat télévisé décisif dans un seul et unique but : convaincre.

Il y a 5 ans, Emmanuel Macron l’avait emporté haut la main face à la candidate du Rassemblement National. Mais cette année, le scrutin s’annonce bien plus serré. Malgré une dynamique positive pour le président-candidat, qui est quelque peu remonté dans les sondages, cela ne garantit en rien une victoire au second tour. Et les élections passées le prouvent.

Présidentielle : Le candidat qui remporte le premier tour est-il toujours élu au second ?

Archives INA

Que dit l’histoire sur le candidat qui remporte le premier scrutin ?

Le candidat en tête au premier tour est-il toujours celui qui a remporté le second de l’élection présidentielle ? Remontons dans l’histoire de la Vème République.

  • Valéry Giscard D’Estaing – François Mitterrand 

Lors de l’élection de 1974, c’est François Mitterrand qui a remporté le plus de voix (43,25%) lors du premier tour face à Valéry Giscard D’Estaing (32,6%). Pourtant, après un débat télévisé particulièrement épineux entre les deux hommes, Valéry Giscard d’Estaing a créé la surprise en remportant l’élection avec 50,81% des votes.

En 1981, lors d’une revanche très attendue, Valéry Giscard D’Estaing avait pris de l’avance sur son concurrent François Mitterrand lors du premier tour. Mais là encore, le second tour a déjoué les pronostics en renversant la tendance lors du second scrutin. François Mitterrand deviendra alors président avec 51,76% des votes.

  • Jacques Chirac – Lionel Jospin

Lors du premier tour de l’élection présidentielle de 1995, Lionel Jospin battait Jacques Chirac avec 23,3% des votes contre 20,84% pour le mari de Bernadette. Une nouvelle fois, le second tour avait réservé son lot de surprises puisque Jacques Chirac avait renversé la vapeur en l’emportant avec 52,64% des suffrages.

Comme le relate CNEWS, « lors des 11 dernières élections présidentielles, le candidat en tête du scrutin lors du premier tour a gagné 8 fois au second tour pour accéder à la fonction suprême« . Rien n’est donc joué, et Marine Le Pen ne semble jamais avoir été aussi proche de devenir présidente. Verdict dans quelques jours…

Source : CNEWS
0