Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Les époux Fillon soupçonnés d’emplois fictifs : que risquent-ils ?

Publié par Gabrielle Nourry le 09 Mai 2022 à 12:45
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce lundi 9 mai, la cour d’appel rend sa décision sur l’affaire Fillon. En première instance, l’ancien Premier ministre avait été condamné à cinq ans d’emprisonnement dont deux ferme. François Fillon et son épouse seront-ils à nouveau condamnés ?

François Fillon s’est retiré de la vie politique depuis 2017

Chaque élection présidentielle a son scandale. Cette année, c’est Emmanuel Macron qui s’est retrouvé au coeur du scandale McKinsey. Si cela ne l’a pas empêché d’être réélu, en 2017, François Fillon, s’était aussi retrouvé au coeur d’un scandale. Initialement favori, l’ancien Premier ministre n’est finalement même pas parvenu au second tour.

Une situation qui a été largement aggravée par les révélations autour des emplois présumés fictifs de son épouse Penelope et de ses enfants. Depuis 2017, François Fillon et son épouse contestent tout emploi fictif. « Mon épouse a travaillé à mes côtés, c’est incontestable » , a assuré celui qui a démissionné de ses mandats russes en raison du conflit qui touche l’Ukraine.

Celui qui a dû se retirer de la vie politique, déplore « quarante ans d’engagement effacés par un article d’un journal satirique et une enquête à charge » . Le couple Fillon a été jugé une première fois en juin 2020. Les époux vont connaître ce 9 mai la décision de la Cour d’appel de Paris.

Le couple sera-t-il à nouveau condamné en appel ?

La justice va se prononcer une deuxième fois dans l’affaire des soupçons d’emplois fictifs. François Fillon et Penelope ne seront pas présents à 13h30 lors de la décision. Le 29 juin 2020, l’ancien Premier ministre avait été condamné à 5 ans de prison dont deux ans ferme, ainsi qu’à 375 000 euros d’amende et 10 ans d’inéligibilité.

Quant à Penelope Fillon, elle avait été condamnée à trois ans de prison avec sursis, 375 000 euros d’amende et deux ans d’inéligibilité. En appel, le parquet avait requis des peines plus clémentes. Il a réclamé cinq de prison dont un an ferme contre l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, et toujours 375 000 euros d’amende.

Pour son épouse, le Parquet a demandé deux ans de prison avec sursis et 100 000 euros d’amende. Peu importe la décision, François Fillon ne devrait pas se retrouver en prison puisque sa peine pourrait être aménagée à domicile avec un bracelet électronique.

fillon

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.