Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Emmanuel Macron : La bonne nouvelle qui vient de tomber

Publié par Victor Adan Vergara le 30 Déc 2022 à 11:03

Le 18 novembre dernier, le président, Emmanuel Macron, annonçait qu' »il ne faut pas politiser le sport » . Ce 28 décembre, peu après la finale de la Coupe du monde, où il s’est montré omniprésent, la cote de popularité d’Emmanuel Macron est en hausse.

À lire aussi : Emmanuel Macron : cette femme qui a osé lui proposer… un dîner

« L’effet Coupe du monde » pour Emmanuel Macron

Très en vue lors de la finale de la Coupe du Monde France-Argentine, Emmanuel Macron voit sa cote de popularité bondir en ce mois de décembre. C’est ce que rapporte le baromètre de l’institut Toluna Harris Interactive et Euros Agency pour LCI, ce 28 décembre.

En effet, 46% des Français disent faire confiance au chef de l’État. C’est un chiffre en hausse de deux points par rapport au mois de novembre. Sa Première ministre, Élisabeth Borne, qu’il a dernièrement décorée et félicitée, reste toujours bloquée à 42%.

emmanuel macron coupe du monde qatar france argentine popularité france

Il semblerait que le chef de l’État ait bénéficié d’un « effet Coupe du monde ». Et cela même si la France n’a pas gagné. Il faut dire qu’à partir de la demi-finale contre le Maroc, Emmanuel Macron s’est énormément mis en scène aux côtés des Bleus. Une mise en avant gagnante pour le dirigeant de 45 ans, qui a été à l’école avec un humoriste français très connu.

À lire aussi : « Je m’en tamponne » : Emmanuel Macron répond aux critiques sur son attitude avec les Bleus

À deux doigts d’une victoire

Les Bleus sont passés juste à côté de l’exploit de remporter deux Coupes du monde d’affilée, comme le Brésil il y a 60 ans (1958 et 1962). Il s’en est fallu de peu pour que l’Équipe de France tienne sa victoire. Et qu’Emmanuel Macron tienne aussi la sienne. Car oui, avec une victoire, il était quasiment sûr que sa cote de popularité allait dépasser les 50% !

Ce dernier aurait bien aimé que le temps de quelques semaines, l’euphorie de la victoire cache un peu la crise énergétique, l’inflation et les dix 49.3 d’Élisabeth Borne. L’allégresse insouciante qui aurait remonté le moral à tout un pays n’est pas venue.

Cependant, il faut le dire, Emmanuel Macron semble avoir réalisé un exploit. Profiter, même d’une défaite. Comme dit le dicton : « Qui perd gagne » . Le 18 décembre, alors que les Bleus sont vaincus, Emmanuel Macron n’a pas hésité, devant les caméras, à venir remonter le moral à Kylian Mbappé. Il n’hésite pas aussi à mettre en avant son envie que Didier Deschamps reste à la tête de cette équipe. Emmanuel Macron l’a affirmé : « Je veux qu’il poursuive » .

Son gouvernement n’en profite pas

Le quadragénaire voit sa confiance augmenter chez les personnes interrogées, et quel que soit leur âge ! Il prend +5 points chez les moins de 35 ans, les 50-64 et les plus de 65. Sa famille politique lui fait confiance à 93% (+6 points), les Républicains à 53% (+ 2 points) et les écologistes à 52% (+ 6 points).

Cet « effet Coupe du monde », on ne la recense pas pour les ministres du gouvernement. Ce mois-ci, au contraire, leur niveau de confiance baisse. Parmi les ministres à la confiance la plus élevée, on note Bruno Le Maire (40%), Gabriel Attal (33%, baisse de 3 points) et Gérald Darmanin (33%, baisse d’un point).

bruno le maire ministre elisabeth borne emmanuel macron
Bruno Le Maire, le ministre du gouvernement Borne le plus populaire.

Ce mois de décembre est un bon mois pour le chef de La République En Marche. Cependant, la popularité moyenne sur l’année d’Emmanuel Macron a subi une baisse de 4 points en 2022. C’est la première chute depuis 2018.

À lire aussi : « Sucer la b*te de Macron » : Une célèbre chroniqueuse en roue libre pour répondre à ses détracteurs (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.