Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 : une troisième vague va bel et bien s’abattre sur la France

Publié par Jessy le 17 Déc 2020 à 8:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis mars 2020, les citoyens vivent dans l’incertitude perpétuelle, rythmée par les annonces du gouvernement. Alors que le déconfinement est actif depuis le 15 décembre, l’OMS s’inquiète d’une nouvelle vague au début de l’année 2021. Pour éviter au maximum une nouvelle vague de Covid-19, l’OMS préconise notamment le port du masque lors des réunions de famille.

>> À lire aussi : Covid-19 : Une nouvelle forme du virus découverte en Europe inquiète les scientifiques

Covid-19 : une nouvelle vague pour 2021 ?

Alors que les fêtes de fin d’années approchent, ces dernières ont un goût particulier. Certaines familles se retrouveront à plus de 10 personnes, alors que d’autres vont limiter le repas familial à 6 personnes. De son côté, le gouvernement souhaite que les citoyens fassent preuve de « bon sens » pour ces fêtes de fin d’année. Mais une idée est commune à tous : une nouvelle vague se prépare pour le début de l’année 2021. Les spécialistes, le gouvernement et les citoyens ont tous peur de ce scénario, qui obligerait certainement le pays à se reconfiner une troisième fois.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) conseille aux citoyens de porter le masque lors des retrouvailles en famille pour le repas de Noël, et met en garde d’une nouvelle vague plus sévère pour le début de l’année 2021.

>> À lire aussi : Covid-19 : on sait désormais quand le vaccin Pfizer sera disponible en France !

« Il existe un risque élevé »

Au début du reconfinement, le gouvernement avait annoncé que le chiffre des personnes hospitalisées à cause du Covid-19 serait décisif pour le déconfinement. Désormais, ce dernier se rapporte au nombre de cas positifs par jours. De son côté, l’évolution du Covid-19 depuis quelques jours inquiète l’OMS, qui met en garde les différents gouvernements : « Il existe un risque élevé de nouvelle résurgence dans les premières semaines et les premiers mois de 2021 » . Malgré la mise en place du vaccin, rien n’est certain sur l’arrêt du port du masque dans les prochains mois.

>> À lire aussi : Covid-19 : Jean Castex affirme connaître les principaux lieux de contaminations