Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Marine Le Pen quittée pour Eric Zemmour ? Ce nouveau bouleversement en faveur du polémiste

Publié par Brandon Clouchoux le 13 Oct 2021 à 19:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’ancienne conseillère régionale Agnès Richard, originaire de Bretagne, a quitté le Rassemblement National (RN), dans un but précis : elle a rejoint les rangs d’Eric Zemmour, dernièrement. Elle a déclaré « ne plus se reconnaître » dans son parti.

Elle quitte le RN pour rejoindre Eric Zemmour

Après la défaite aux élections régionales et départementales, son dernier mandat d’élu local sous le drapeau du RN s’est terminé à la rentrée. C’est après 35 ans au sein de sa fonction, que Agnès Richard a décidé de rendre sa carte du parti : « Je ne me reconnaissais plus dans les idées portées par le RN, devenu trop lisse » , a-t-elle signalé. De plus, le vendredi 1er octobre 2021, elle aurait annoncé qu’elle a eu des désaccords avec son responsable de région. « Je ne me retrouve plus sur certains points, comme celui de la stratégie qui a été menée lors des régionales » , affirme-t-elle.

« Notre campagne s’est presque seulement articulée autour du recrutement de Florent de Kersauson. C’était mince. Les urnes ne mentent jamais » , ajoute Agnès Richard. Après autant d’années de militantisme, l’ancienne élue du RN aurait sûrement préféré être nommée tête de liste du Morbihan, à la place de Florent de Kersauson.

Selon elle, Eric Zemmour serait « l’homme providentiel » : l’ancienne élue l’a donc rejoint.

>>> À lire aussi : « J’ai reçu des menaces de mort, d’appels au suicide » : Gaëtan Matis revient sur sa mauvaise blague sur Eric Zemmour dans TPMP (vidéo)

Approchée par le polémiste

Durant la campagne électorale, l’ancienne élue du RN a confié avoir été approché par des proches d’Eric Zemmour : « Nous étions en mars-avril, en pleine campagne, j’ai temporisé, j’aime finir ce que j’ai commencé » , explique-t-elle.

Même si Eric Zemmour n’a pas encore officialisé sa candidature, Agnès Richard se tourne vers le polémiste. « La situation du pays n’est vraiment pas jojo. Éric Zemmour, il tient la route, il maîtrise ses sujets, il en a dans la tronche » .

De son côté, Gilles Penel, chef du Rassemblement National en Bretagne, a précisé qu’aucun élu RN en poste n’a quitté le parti. Par la même occasion, il en profite pour avertir ceux qui seraient éventuellement tentés : « Ce n’est pas parce que M. Zemmour fait dans la radicalité médiatique que nous serions devenus lisses » , a-t-il réagi. « Eric Zemmour met des mots sur les problèmes de la France, Jean-Marie Le Pen puis Marine Le Pen mettent des solutions » .

>>> À lire aussi : Eric Zemmour : Cette importante somme d’argent qu’il vient de recevoir pour sa campagne

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.