Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Eric Zemmour : Cette importante somme d’argent qu’il vient de recevoir pour sa campagne

Publié par Brandon Clouchoux le 08 Oct 2021 à 16:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Destiné à un score important d’après un sondage Harris Interactive pour Challenges, les prêts afflueraient, pour sa potentielle campagne présidentielle. Le milliardaire Charles Gaves est le dernier de la liste, avec un prêt de 300 000 euros à l’association « Les Amis d’Eric Zemmour » .

Eric Zemmour reçoit un prêt faramineux

Une campagne électorale doit être investie par un bon capital pour pouvoir mettre les moyens. Les signatures, c’est une chose, mais le financement peut apparaître comme un nouveau frein principal à une candidature. D’après le journal Le Point, Eric Zemmour aurait bénéficié d’un chèque important, au mois de septembre.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Ce prêt proviendrait du milliardaire Charles Gave, qui n’hésite pas à rappeler que les sondages favorables au polémiste serait un bon moyen de réunir davantage de fonds pour sa campagne électorale. Le créateur du fonds d’investissement Gavial aurait consenti, le 21 septembre 2021, à un prêt de 300 000 euros à l’association « Les amis d’Eric Zemmour » . Charles Gave avait montré du soutien à l’éditorialiste mais n’avait pas encore donné de son argent pour aider.

À 7 mois de l’élection, difficile de faire des conclusions hâtives, mais le potentiel candidat affiche tout de même un score important au premier tour, lui permettant même de se qualifier, pour la première fois – d’après le sondage Harris Interactive pour Challenges -, au second tour.

>>> À lire aussi : Eric Zemmour bientôt candidat ? Cette petite phrase qui sème le doute (vidéo)

Qualifié pour le second tour ?

L’éditorialiste multiplie les interventions médiatiques, à tel point, que d’après le sondage précédemment énuméré, il obtiendrait entre 17% et 18% des intentions de vote au premier tour, quel que soit le candidat de droite se présentant.

Par ailleurs, le président actuel, Emmanuel Macron, n’a pas encore donné d’indications au sujet de son intention de briguer un second mandat : il reste tout de même en tête avec 24% et 27% des intentions de vote. Marine Le Pen obtiendrait entre 15% et 16% : elle serait donc exclue du second tour de l’élection.

En ce qui concerne le polémiste : c’est la première fois qu’il devance Marine Le Pen dans les sondages. « Ce score d’Éric Zemmour s’explique par un soutien toujours plus soutenu apporté par les ex-électorats de François Fillon et de Marine Le Pen lors de la dernière élection présidentielle » , explique Harris Interactive. D’après la même source, c’est la première fois qu’un candidat connaît une telle évolution en si peu de temps – dans les mesures d’intentions de vote -.

>>> À lire aussi : “C’est criminel” : Eric Zemmour s’en prend violemment aux élèves transgenres (vidéo)

0