Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Jordan Bardella : que va t-il devenir maintenant ?

Publié par Killian Ravon le 09 Juil 2024 à 12:56
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Jordan Bardella, figure montante du Rassemblement national (RN), se voyait déjà Premier ministre. Fort des dix millions et demi de voix obtenues au premier tour des législatives, il s’imaginait franchir les portes de Matignon. Mais le rêve a volé en éclats dimanche dernier. Le front républicain, unissant diverses puissances politiques, a triomphé, empêchant Bardella d’atteindre son objectif. Quelles sont les perspectives pour ce jeune leadeur après cet échec cuisant ?

La suite après cette publicité
jordan bardella

gabriel attal Gabriel Attal : son projet secret une fois qu’il ne sera plus premier ministre Gabriel Attal : son projet secret une fois qu’il ne sera plus premier ministre

Un revers personnel, un coup dur pour le RN

La suite après cette publicité

Jordan Bardella, omniprésent dans les médias et sur les réseaux sociaux, n’a pas réussi à transformer cette dynamique en succès électoral. La défaite de Bardella n’est pas seulement un revers personnel, mais aussi un coup dur pour le RN. Le parti espérait accroitre sa position sur l’échiquier politique français grâce à la popularité de Bardella. Pierre-Stéphane Fort, auteur du « Grand remplaçant », souligne dans Ouest France qu’il ne se laissera pas abattre : « Il va continuer à arpenter les plateaux de télévision et les studios de radio et à soigner sa notoriété, notamment auprès des jeunes. »

La suite après cette vidéo

Ce scrutin devait être un tremplin pour Bardella, le consacrant comme le nouveau visage de la droite nationale. En dépit de l’échec, il demeure un acteur incontournable. Le RN, après une campagne intense, doit maintenant réfléchir à ses stratégies futures. Le parti, ayant réussi à attirer une large base électorale, doit néanmoins faire face à la réalité d’un front républicain plus uni que jamais. L’analyse de ce revers s’avère cruciale pour la préparation des prochaines échéances.

melenchon premier ministre Mélenchon finalement premier ministre ? Il n’est « absolument pas disqualifié » […] Mélenchon finalement premier ministre ? Il n’est « absolument pas disqualifié » selon Mathilde Panot […]

La suite après cette publicité

Un avenir à Bruxelles et Strasbourg

Malgré cet échec, Bardella reste déterminé. Reconduit au Parlement européen le 9 juin, il compte reprendre le chemin de Bruxelles et Strasbourg. Il souhaite élargir les alliances du RN avec d’autres partis européens. Cette démarche vise à maintenir le RN dans le paysage politique européen. Elle prépare aussi le terrain pour les prochaines élections françaises. « Son intention d’œuvrer au redressement de la France est plus forte que jamais », a-t-il déclaré.

Le Parlement européen offre à Bardella une plateforme de choix pour continuer à affirmer ses positions et celles du RN. En collaborant avec d’autres mouvements « pseudo-patriotiques » en Europe, Bardella espère construire une coalition capable de peser sur les décisions européennes. Son rôle à Bruxelles et Strasbourg sera donc stratégique. Cela lui permettra de rester visible sur la scène politique tout en préparant son retour en force en France. Cette double influence, nationale et européenne, pourrait bien être la clé de son avenir.

La suite après cette publicité

Toutefois, Bardella devra aussi faire face aux critiques concernant son manque de présence au Parlement européen. Bien qu’il soit reconduit, sa participation aux sessions plénières a souvent été pointée du doigt. Une plus grande assiduité pourrait renforcer sa crédibilité, tant auprès de ses alliés européens qu’aux côtés de son électorat.

marine le pen bardella legislatives
© Franceinfo

La relève de Marine Le Pen

La suite après cette publicité

Jordan Bardella, à 28 ans, demeure un pilier essentiel du RN. Marine Le Pen, confrontée à une échéance judiciaire majeure à la rentrée, pourrait voir son destin politique menacé par un procès en correctionnelle pour détournement de fonds européens. Bardella pourrait alors jouer un rôle clé en reprenant la succession de la présidente des députés RN. Pierre-Stéphane Fort précise dans Ouest France : « Jordan Bardella sera donc là pour recevoir le flambeau qu’elle lui tendra. »

La relation entre Bardella et Le Pen est cruciale pour l’avenir du RN. Le jeune responsable est perçu comme le remplaçant naturel de Le Pen, surtout si elle devait être écartée pour des raisons judiciaires. Bardella devra alors naviguer dans des eaux troubles, entre soutenir Le Pen et affirmer sa propre vision pour le mouvement. Cette transition, si elle devait se produire, marquerait un tournant dans l’histoire du RN. Bardella serait à la barre pour diriger le parti vers de nouveaux horizons.

Jordan Bardella, ex-cancre ? Jordan Bardella, « cancre » ? Ses notes à la fac dévoilées et ce n’est pas fame […] Jordan Bardella, « cancre » ? Ses notes à la fac dévoilées et ce n’est pas fameux…

La suite après cette publicité

Des rivalités intérieures ?

La défaite de Bardella aux législatives pourrait susciter des tensions internes au sein du RN. Toutefois, Marine Le Pen fait attention à scrupuleusement à préserver son protégé. « On ne touche pas à un cheveu de Jordan Bardella, Marine Le Pen y veille rigoureusement », insiste Fort. Toute critique à l’encontre de Bardella est sans détour réprimé. Cela garantit ainsi son influence et son sort à l’intérieur du courant.

Cependant, des rivalités internes peuvent surgir. Certains voient dans cet échec une occasion de contester l’hégémonie de Bardella. Le jeune leadeur devra donc gérer ces tensions avec diplomatie, tout en continuant à assoir son autorité. Sa capacité à fédérer le mouvement autour de lui sera prépondérante pour son avenir. Le soutien indéfectible de Le Pen reste un atout majeur, mais Bardella devra prouver qu’il peut mener le RN à la victoire sans son mentor.

La suite après cette publicité

L’échec de Jordan Bardella aux législatives ne marque pas la fin de sa carrière politique. Bien au contraire, il semble plus déterminé que jamais à continuer son combat pour le redressement de la France. Son rôle au Parlement européen, son influence au sein du RN et la protection de Marine Le Pen lui assurent une place de choix dans la stratégie future du mouvement. Bardella, jeune et ambitieux, pourrait bien devenir la figure de proue du RN dans les années à venir. Les prochaines échéances électorales, notamment la présidentielle de 2027, seront cruciales pour lui. Une chose est sure : Bardella n’a pas dit son dernier mot.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.