Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Voyage : Le Maroc ferme ses frontières à la France, impossible de se rendre dans le pays à partir de ce soir !

Publié par Lucie B le 30 Mar 2021 à 11:15

Avec la crise sanitaire, de nombreux pays ont fait le choix de fermer leurs frontières pour certains voyageurs étrangers. C’est le cas du Maroc qui ferme ses portes pour les Français et les Espagnols, et ceux, jusqu’à nouvel ordre.

avion-Maroc-pays

>>> À lire aussi :Covid-19 : Pour la première fois en six mois, Londres enregistre 0 décès en 24h

Plus de voyages entre la France et le Maroc

L’annonce est tombée de la part du ministère du Tourisme marocain, lundi 29 mars, sur le compte twitter officiel.

Dans le cadre des mesures préventives prises par le Maroc contre la propagation de la pandémie de la Covid-19, les vols de passagers en provenance et à destination de la France et de l’Espagne seront suspendus à partir de demain 30 mars 2021 à 23 h 59, et ce jusqu’à nouvel ordre.

À partir de cette date butoir, plus aucun vol ne sera proposé aux voyageurs pour rejoindre la France du Maroc, et inversement. Les compagnies aériennes ont déjà intégré l’information dans leurs vols entre ces pays. Avec cette annonce du Maroc, la France devient l’un des 40 pays avec qui le Royaume a suspendu les vols, comme l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique ou encore l’Italie.

Le seul pays européen sur liste rouge au Royaume-Uni ?

Cette annonce du Maroc survient alors que la menace d’une pareille mesure pèse sur la France avec le Royaume-Uni. En effet, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a confié, devant le Parlement britannique, que le placement de la France sur « liste rouge » est « une chose que nous allons devoir étudier » . Ce placement du pays dans la liste rouge est réclamée par plusieurs parlementaires, en raison de la forte circulation des variants en France.

Si cette mesure était mise en place, la France serait l’unique pays de l’Union européenne concerné. Toutefois, les ressortissants britanniques, irlandais, et les Français qui résident au Royaume-Uni, pourraient retourner sur le territoire, mais avec l’obligation d’effectuer une quarantaine de dix jours, dans un hôtel, à leurs frais.

Source : BFMTV

>>> À lire aussi : Covid-19 échappé d’un laboratoire ? Les nouvelles révélations de l’OMS !