Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Emmanuel Macron face à la crise : ces deux ministres qui vont passer un sale quart d’heure après le confinement

Publié par Claire JONNIER le 01 Avr 2020 à 11:20
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les bourdes s’enchaînent dans le gouvernement. À tel point qu’Emmanuel Macron a été obligé de recadrer ses équipes pour faire front commun face à la crise du coronavirus. Mais néanmoins, nombreux sont ceux qui critiquent les démarches avec dans le viseur, deux ministres.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : « C’est lamentable » : Emmanuel Macron furieux, il atomise ses collaborateurs

Emmanuel Macron : des bourdes en pagaille au sein du gouvernement

La suite après cette vidéo

Alors qu’Emmanuel Macron se démène pour faire face à la crise du coronavirus, on ne peut pas en dire autant de son équipe et de son gouvernement. Par exemple, on retiendra l’allocution de Sibeth Ndiaye qui confond confinement et mesure forcée avec vacances pour les enseignants. À retenir également la boulette de Didier Guillaume qui exhorte les Français à prêter main-forte aux agriculteurs en plein confinement…

La suite après cette publicité

Alors évidemment, en temps de crise, « il est normal de tâtonner » comme l’explique Gaspard Gantzer, un proche du président. D’ailleurs, le chef de l’État n’a de cesse de multiplier les déplacements dans les hôpitaux ou dans les EHPAD pour soutenir la mobilisation générale du personnel hospitalier. Mais de l’autre côté, ce sont deux ministres qui sont sous le feu des critiques.

>> À lire aussi : La France est encore très loin de sortir du confinement : le confinement rallongé en Italie inquiète

Le chef de l’État bien seul…

La suite après cette publicité

Alors que tous ses soutiens sont en train de lâcher, Emmanuel Macron semble plus seul que jamais au sein du gouvernement. Et d’ailleurs, dans le journal le monde, un chargé de communication habitué de l’Élysée explique : « Macron est trop seul. A part (Olivier) Véran et (Jérôme) Salomon, qui s’occupent du sanitaire, personne n’imprime. Ce devrait être le rôle du premier ministre (Edouard Philippe) ou (du ministre de l’intérieur Christophe) Castaner de gérer l’opérationnel, mais ils n’y arrivent pas, il manque un échelon. »

D’ailleurs, c’est un point largement partagé par l’ancien conseiller de communication de François Hollande, Gaspard Gantzer. « Emmanuel Macron n’a pas le choix. Dans une période comme celle que nous vivons, le président doit se déplacer, aller sur le terrain, comme les généraux vont sur le front, affirme-t-il dans Le Monde. Il faut remettre de l’humain, montrer une forme de courage physique, ça fait du bien aux gens. »

Le Coronavirus aurait pu toucher Emmanuel Macron