Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Marlène Schiappa : Ce drame qu’elle vient de vivre

Publié par Gabrielle Nourry le 09 Nov 2021 à 7:42
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce dimanche 7 novembre 2021, Marlène Schiappa était l’une des invitées de Karine Le Marchand dans Une ambition intime sur M6. La ministre a livré un témoignage bouleversant, révélant avoir été récemment victime d’une fausse couche.

marlène schiappa

>>> A lire aussi : Marine le Pen : Qui est Ingrid ? La femme avec qui elle vit depuis cinq ans

Marlène Schiappa victime d’une fausse couche

La ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur de France, chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa est l’une des cinq femmes politiques invitées dans l’émission Une ambition intime. Après les confidences de Marine Le Pen, Anne Hidalgo, Rachida Dati et Valérie Pécresse, c’est Marlène Schiappa qui a ouvert les portes de son intimité à Karine Le Marchand.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

La jeune femme politique de 38 ans est revenue sur son parcours. Elle a également mis en avant le patriarcat et les réflexions que subissent encore les femmes en 2021. Marlène Schiappa, maman de deux filles de 9 et 14 ans, a fait face à une dure épreuve.

« On devait tourner il y a deux semaines, et juste avant, on a dû annuler parce que vous n’alliez pas bien » , a indiqué Karine Le Marchand. La ministre a alors confié avoir récemment fait une fausse couche, l’obligeant à reporter le tournage.

La ministre livre un témoignage bouleversant

« Ce qui s’est passé, c’est que j’ai eu un début de grossesse qui ne s’est pas bien passé et qui s’est terminé par une fausse couche qui était compliquée » , explique Marlène Schiappa, émue suite à ce drame.

La mère de famille n’a pas tout de suite osé parler de cet événement, ayant peur de la réaction de ses collègues. « Au début, je n’ai pas osé dire ce que j’avais parce que la politique est un milieu ultra-concurrentiel. Quand vous avez une fragilité, les gens ne sont pas dans l’empathie » , avoue Marlène Schiappa.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

La ministre explique que cette épreuve était difficile : « Je me sentais vraiment trop mal, je n’avais pas le cœur à mettre mon réveil à 5h30 pour aller faire une matinale pour défendre l’action du gouvernement » . Marlène Schiappa indique finalement avoir été surprise car elle a été « vraiment hyper soutenue » .

>>> A lire aussi : « C’est dégueulasse » : Une conversation téléphonique troublante de Brigitte Macron dévoilée