Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Brigitte Macron : « On ne va jamais tenir », sa sombre prédiction qui vient de se réaliser

Publié par Elodie GD le 13 Juin 2024 à 10:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo
brigitte macron projet cinema
La suite après cette publicité

Les résultats des Européennes sont sans appel : les Français sont favorables au RN. C’est pourquoi le président leur accorde la possibilité d’élire les députés de leur choix. Ce, lors d’un scrutin qui se tiendra le 30 juin prochain. Un scénario imprévisible qui ne surprend pourtant pas Brigitte Macron.

macron attal assemblee nationale « Fais jouer mon rôle de fusible » : Gabriel Attal a tenté de dissuader Emmanuel Macr […] « Fais jouer mon rôle de fusible » : Gabriel Attal a tenté de dissuader Emmanuel Macron de dissoudre l’A […]

La suite après cette publicité

Emmanuel Macron dissout l’Assemblée nationale

Jordan Bardella est député européen. Arrivé en tête des suffrages avec 31,5 % des voix, le jeune élu savoure la victoire. En revanche, c’est l’effroi qui règne du côté de l’opposition. Avec ces résultats, ils se rendent compte d’une chose : l’extrême droite gagne du terrain de manière sidérante.

Brigitte Macron attend une heureuse nouvelle
La suite après cette publicité

Une tendance qui n’a pas manqué d’interpeller Emmanuel Macron, qui a eu une idée surprenante. Le soir-même de la victoire de Jordan Bardella et du RN, le président prend la parole. Une brève allocution durant laquelle il décide de redonner aux Français « le choix de [leur] avenir ». Pour ce faire, il annonce de nouvelles élections législatives.

Les candidats n’ont plus que vingt jours montre en main pour convaincre les électeurs. Une campagne éclair qui s’annonce forte en rebondissement et dont les résultats seront plus que révélateurs. Si la décision du président semble sortie de nulle part, elle n’a pas surpris Brigitte Macron.

Emmanuel Macron a annoncé la dissolution de l’Assemblée suite aux élections européennes. Une décision inédite dans la Vᵉ république. Qu’est-ce que ça signifie pour les français et le gouvernement ?

La suite après cette publicité

C’est une montée historique de l’extrême droite qui avait déjà fait 23,31% en 2019. À la suite de cela, le président de la République s’est exprimé.

Entre deux phrases sur les résultats, l’annonce a fait le plus grand bruit est la dissolution de l’Assemblée nationale. « J’ai confiance en la capacité du peuple français à faire le choix le plus juste pour lui-même et pour les générations futures » a dit le président sur Twitter (X). En effet, cette possibilité de la constitution permet au président de mettre fin aux mandats des députés pour organiser une nouvelle élection.

Cette annonce signifie une chose pour les Français. Il va falloir revoter le 30 juin et le 7 juillet. Ce qui veut dire que les élections présidentielles seront maintenant désynchronisées par rapport aux élections législatives. Les prochaines élections présidentielles se tiendront en 2027 et les législatives en 2029 sauf en cas de dissolution là aussi.

La suite après cette publicité

Dissolution et cohabitation

Tout d’abord, une campagne de 20 jours se tiendra pour tous les partis. Ce qui signifie qu’ils auront jusqu’au 29 juin pour faire campagne.

Ensuite, un premier tour aura lieu le 30 juin pour déterminer les deux partis qui pourront accéder au second tour. Pour finir, après le vote du 7 juillet, le président devra choisir un Premier ministre venant du parti qui aura obtenu une majorité de voix.

La suite après cette publicité

Cette dissolution est donc aussi un risque pour le président qui la prononce. En effet, suite au vote, il peut donc entrer en cohabitation.

C’est le cas où le parti présidentiel doit choisir un premier ou une première ministre qui n’est pas de son parti. D’ailleurs, ce cas de figure n’est pas le premier en France.

En 1986, Une cohabitation arrive en réponse à la défaite de François Mitterrand aux législatives. Deux ans plus tard, Mitterrand demande la dissolution de l’Assemblée et retrouve une majorité relative.

La suite après cette publicité

En 1993, une nouvelle cohabitation a lieu, plus cordiale, entre les deux têtes de l’exécutif François Mitterrand et Édouard Balladur. Elle sera surnommée plus tard « la cohabitation de velours ».

a dernière cohabitation en date, pour l’instant, était en 1997. La Gauche remporte les élections législatives anticipées. Le président Jacques Chirac avait ordonné la dissolution de l’Assemblée nationale.

Les cas de cohabitation ont été plus rares depuis 2002. En raison de la tenue des élections législatives juste après la présidentielle. Le parti élu avait la plupart du temps, jusqu’en 2022, une majorité absolue.

La suite après cette publicité
Brigitte Macron, inquiète

jordan bardella Jordan Bardella bientôt Premier ministre ? Il sera candidat en cas de victoire du RN […] Jordan Bardella bientôt Premier ministre ? Il sera candidat en cas de victoire du RN aux législatives

Quand les inquiétudes de la première dame se confirment

La suite après cette publicité

En 2022 déjà, la première dame flairait un scénario similaire. « On ne va jamais tenir cinq ans comme ça ! », avait-elle déploré, faisant allusion aux dernières élections législatives. Pour cause, le camp présidentiel n’avait pas réussi à faire élire suffisamment de députés. Résultat : pas de majorité absolue à l’Assemblée nationale.

Et cette majorité relative ne manque pas de mettre des bâtons dans les roues du gouvernement. Une situation avec laquelle composait malgré tout Emmanuel Macron. Mais, face à la victoire écrasante du RN, il souhaite laisser les Français faire leur choix. Il fait toutefois allusion à « un désordre qui, je le sais, vous inquiète, vous choque et auquel je n’entends rien céder ». « Les défis qui s’annoncent exigent de la clarté dans nos débats », ajoute le chef de l’État.

jordan bardella
La suite après cette publicité

Face à cette nouvelle décision, les réactions sont mitigées. Si beaucoup n’ont pas manqué d’exprimer leur mécontentement, d’autres comprennent ce choix. « Le président de la République l’a dit : le choix des électeurs ne peut pas rester sans réponse. Il a décidé, ce soir, de leur redonner la parole et de choisir le projet qu’ils souhaitent pour leur pays. Pour moi, on ne se trompe jamais lorsque l’on donne la parole aux Français », a déclaré Valérie Hayer.

« Nous sommes prêts à exercer le pouvoir si les Français nous font confiance lors des futures élections législatives », se réjouit Marine Le Pen.

La suite après cette publicité

cyril hanouna annonce tpmp victoire jordan bardella TPMP : cette grande annonce de Cyril Hanouna après la victoire de Jordan Bardella TPMP : cette grande annonce de Cyril Hanouna après la victoire de Jordan Bardella