Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Lors d’une cérémonie, un politique russe est aspergé de faux sang (vidéo)

Publié par Felix Mouraille le 10 Mai 2022 à 13:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pour l’anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’ambassadeur de Russie en Pologne, Sergueï Andreev, s’est rendu au cimetière des soldats soviétiques de Varsovie. Venu pour se recueillir, il a été éclaboussé par un liquide rouge en guise de sang. Découvrez les images ci-dessous.

9 mai : une date symbolique

Le 9 mai 1945 représente la victoire de l’armée soviétique sur l’Allemagne nazie. Alors que la Guerre en Ukraine continue, Sergueï Andreev, a décidé de se rendre aux cimetières de Varsovie.

Mais il n’est pas le bienvenu ! D’après un photographe de l’AFP, des militants accompagnés de drapeaux ukrainiens, ont scandé « fasciste » . Ils ont aussi tenté de bloquer l’allié politique de Vladimir Poutine.

« Je suis fier de mon pays et de mon président » 

Alors qu’il souhaitait déposer une gerbe, l’ambassadeur de Russie en Pologne, a reçu une grande quantité de liquide rouge. Sergueï Andreev a l’air de bouillir de l’intérieur mais il continue d’avancer en restant de marbre.

Après s’est essuyé le visage, il a quand même déclaré : « je suis fier de mon pays et de mon président » . Au micro de l’agence de presse russe RIA Novosti, l’ambassadeur de Russie a déclaré qu’il n’avait pas été blessé. Il compare même le liquide rouge à une sorte de sirop.

Dans la foulée, le Kremlin a dénoncé cet événement. Maria Zakharova, porte-parole de la diplomatie russe, a affirmé que « les partisans du néonazisme ont une nouvelle fois montré leur visage, et il est sanglant » .

Pour Moscou, c’est une nouvelle fois de la « russophobie » de la part des Occidentaux. La Russie demande une nouvelle cérémonie « en assurant sa sécurité la plus totale face à toutes sortes de provocations » .

Le maire de Varsovie a directement rejeté cette demande. Les autorités polonaises avaient même conseillé à Sergueï Andreev de ne pas se rendre au cimetière de Varsovie. Elles ont rajouté que l’ambassadeur est reparti « en toute sécurité » .

0