Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Vladimir Poutine sur le point de dérailler ? Le ton de sa voix inquiète les analystes

Publié par Mia le 02 Avr 2022 à 9:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que la guerre en Ukraine fait rage, certains analystes s’inquiètent du comportement du président russe. D’après l’entreprise Risk Management Technologies et le média Nikkei Asia, Vladimir Poutine aurait changé d’état psychologique et cela se ressent dans sa voix. Ils ont enquêté et ont analysé plus d’une heure de vocaux. Pour eux, le résultat est sans appel : Poutine serait très stressé, voire prêt à perdre son sang-froid dans ce contexte de guerre.

voix poutine stress analyses

Voix de Vladimir Poutine : un changement psychologique analysé

Vladimir Poutine serait-il prêt au pire ? C’est ce que démontrent des extraits vocaux, analysés par des professionnels. Selon eux, la voix de Poutine démonterait un certain agacement, une perte de sang-froid. Le président russe serait en train de perdre pied et pourrait bien « péter un plomb » , voire utiliser la bombe nucléaire. Enfin, c’est ce que pensent les analystes. D’après les données analysées, Vladimir Poutine aurait commencé à stresser quelques jours avant l’invasion de l’Ukraine. Le ton de sa voix aurait changé à cette période, ce qui démontre qu’il aurait pu encore plus s’emporter sur les premiers jours d’invasion.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Les analystes vocaux expliquent que les changements psychologiques affectent les cordes vocales. Dans le cas de Vladimir Poutine, sa voix aurait varié entre de hauts taux de stress et des taux plus bas, au minimum 3 jours avant la première attaque. Une donnée qui indique, par ailleurs, une forte instabilité de son état psychologique.

Un stress incommensurable détecté dans sa gestuelle

Apparemment, aujourd’hui, Vladimir Poutine serait particulièrement affecté. En effet, les variations dans sa voix, lors de ses discours et allocutions, se font de plus en plus récurrentes. Ce qui veut bien dire qu’il est actuellement stressé. Nous pensons qu’il ne sait pas trop comment gérer cette invasion qui, selon lui, « n’avance pas assez vite » . Présentement, la crainte nucléaire est donc bien là. Les analystes ont surtout peur que Vladimir Poutine ne s’emporte s’il n’obtient pas ce qu’il veut.

Sa gestuelle a également changé, traduisant un état d’instabilité. Il est souvent touché par des tics corporels, des soubresauts… Peut-être une conséquence de son traitement contre le cancer. Cependant, cette gestuelle renfermée, mais agitée, n’intervient que lors de rencontres avec d’autres dirigeants. Ou encore, lors d’allocutions en rapport avec la guerre. Par contre, ce dernier se montre très décontracté, en forme et dans une position de force lors de ses discours nationaux pour son peuple.

0