Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Réseaux sociaux

Agathe Auproux : cette photo nu qui fait scandale

Publié par La rédaction le 22 Juil 2023 à 14:49
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il ne faut pas jouer avec les nerfs d’Agathe Auproux… Sinon, gare à vous ! Et pour cause… Ces derniers jours, sur Instagram, la jeune femme a pris la décision d’afficher publiquement l’identité d’un internaute qui a dépassé les limites… Ce dernier lui a envoyé une photo des plus intimes : son pénis. Ni une, ni deux, l’influenceuse a décidé de sauter le pas et de faire… un petit rappel à la loi !

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Agathe Auproux : son dos nu fait grimper la température

Agathe Auproux passe la seconde

La suite après cette vidéo

Et si Agathe Auproux venait de montrer l’exemple ? En effet, la jeune femme, qui reçoit des tonnes de messages privés sur Instagram à longueur de journée, en a eu marre. Marre de recevoir, de la part d’internautes masculins qui se croient tout permis, des photos qui, aux yeux de la loi, sont considérés comme de l’exhibitionnisme. « Tous les fous qui m’envoient une photo de leur zizi. 100% que je vous affiche désormais », a-t-elle ainsi partagé dans sa story Instagram.

La suite après cette publicité

Agathe Auproux a pris le soin de capturer l’écran de la conversation avec l’internaute en question, sans cacher son pseudo pour une seule et bonne raison. « Flemme de subir ça. Donc voilà son pseudo, n’hésitons pas à le bloquer collectivement et à signaler son compte », s’est elle permise de surenchérir.

>>> A lire aussi : Agathe Auproux : mariage en vue ? Cette photo qui en dit long

agathe auproux nude instagram
La suite après cette publicité

Elle fait un rappel à la loi… sur Instagram

Sur les stories qui ont suivi celle sur laquelle elle affiche l’internaute, Agathe Auproux en a également profité pour rappeler l’article de loi réprimandant ce type d’agissement. Le risque ? Un an de prison et 15.000 euros d’amende. « Sur les réseaux, je ne suis pas certain qu’il existe le moindre cadre législatif et, donc, la moindre sanction », a-t-elle ainsi pointé du doigt. Nul doute que le principal concerné réfléchira dorénavant par deux fois avant d’agir !

>>> A lire aussi : Agathe Auproux rayonnante en petit maillot

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.