Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Réseaux sociaux

Si vous possédez un iPhone, désinstallez d’urgence Facebook

Publié par Gabrielle le 26 Oct 2021 à 21:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Des chercheurs en sécurité ont publié une étude sur les services du groupe Facebook. Cette nouvelle enquête révèle que Facebook collecte vos données si vous possédez un iPhone. L’application peut ainsi suivre à la trace ses utilisateurs. Les chercheurs de l’étude conseillent de désactiver l’application.

facebook iphone

>>> A lire aussi : Facebook sur le point de changer de nom dès la semaine prochaine !

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Facebook collecte les données de votre iPhone

Des experts en sécurité ont découvert que Facebook exploite les données de l’accéléromètre des iPhone. Ce capteur enregistre de nombreuses données comme les accélérations, les chocs ainsi que les mouvements.

L’accéléromètre permet à votre smartphone de faire pivoter l’écran mais aussi de compter vos pas. Malgré la récente application d’Apple, App Tracking Transparency, Facebook parvient à la détourner et à collecter les informations des internautes sans les avertir.

Lorsqu’un utilisateur refuse de partager sa position, le réseau social utiliserait ainsi le capteur intégré aux iPhone. « Facebook lit les données de l’accéléromètre tout le temps. Si vous n’autorisez pas Facebook à accéder à votre position, l’application peut toujours déduire votre emplacement exact » , expliquent les chercheurs.

L’application confirme exploiter les données des iPhone

L’accéléromètre permet en réalité à Facebook d’avoir bien plus que votre position. « Les applications peuvent déterminer la fréquence cardiaque ou les mouvements » , indique l’étude. Les chercheurs conseillent de désinstaller l’application et de se rendre sur le réseau social via un navigateur web.

Cette exploitation des données est aussi valable pour les autres applications liées à Facebook. Instagram et WhatsApp sont également concernées. En revanche, les réseaux sociaux concurrents n’en font pas partie.

« Nous utilisons les données de l’accéléromètre pour nous assurer que certains types de fonctionnalités liées à l’appareil photo telles que le panoramique pour une photo à 360 degrés ou pour l’appareil photo fonctionnent » , a expliqué le géant américain au magazine Forbes.

>>> A lire aussi : Snapchat : Pourquoi les comptes des influenceurs tels Illan sautent un à un ?

0