Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Réseaux sociaux

Extrême droite, appels au meurtre : Qui est Papacito, le youtubeur qui fait tant polémique ?

Publié par Lou Tabarin le 26 Juin 2022 à 18:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis quelques années, les youtubeurs sont devenus de véritables stars en passant du petit écran à la gloire. Personne n’a pu passer à côté de Léna Situations, Squeezie ou encore de Michou. Si leur contenu est plutôt orienté vers le divertissement et la bonne humeur, ce n’est pas le cas de tous les vidéastes.

En 2018, un certain Papacito ouvre sa chaîne YouTube. Tout droit sorti du blog polémique FDP de la mode, il s’attaque à la politique française et défend ses idées avec un humour noir vulgaire voire violent. Au fil des années, il s’est imposé comme l’une des figures les plus connues des influenceurs d’extrême droite, au point de devenir l’ami d’Éric Zemmour. Découvrez tout sur Papacito et ses propos dérangeants.

Papacito

Qui est vraiment Ugo Gil Jimenez alias Papacito ?

Ce qu’il faisait avant YouTube

Ugo Gil Jimenez, plus connu sous le pseudonyme Papacito, est né le 14 janvier 1986 à Toulouse. Avant de faire partie de ceux qu’on appelle désormais les « influenceurs » , il n’était qu’un simple étudiant en sociologie. D’après lui, c’est de là que viendrait sa haine profonde pour la société et la politique française.

« La faculté, qui est le creuset de la gauche, m’a beaucoup agacé. Cela a suscité chez moi un rejet tellement puissant de la société que je me suis dit : ‘Soit j’écris, soit je tue des gens.’ Ma morale chrétienne m’a poussé vers la première option » .

Papacito dans Valeurs Actuelles

Papacito fait ses premiers pas sur internet en ouvrant le blog FDP de la mode en 2012. Il y commente l’actualité sans langue de bois. Sa petite notoriété lui donne l’opportunité de coécrire une bande dessinée avec Marsault. Elle s’intitule, elle aussi, FDP de la mode. Un deuxième tome paraît un an plus tard.

L’aventure littéraire ne s’arrête pas là, puisque Papacito a également sorti son propre livre. Disponible depuis octobre 2018, Carnets de guerre recueille ses opinions sur le thème de la violence. Sur la quatrième de couverture, il promet « une livraison de violence inédite » .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ring (@ringeditions)

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Une personnalité du net décriée

À première vue, Papacito semble être un personnage énigmatique. Passionné par la royauté et anti-républicain, il se fait appeler Roi des Wisigoths sur ses réseaux sociaux. Il cumule plus de 46.000 abonnés sur Facebook et 73.200 sur Instagram. Quant à Twitter, il s’est tout simplement fait suspendre son compte.

C’est en 2018 qu’Ugo Gil Jimenez fait ses premiers pas sur YouTube. Malgré la rareté de ses publications (sa chaîne ne compte que six vidéos), il cumule tout de même 183.000 abonnés et surpasse les 4 millions de vues sur ses vidéos. Sa personnalité ne fait pourtant pas l’unanimité.

Ouvertement d’extrême droite, nationaliste et très vulgaire, Papacito est tout aussi cru que sur son ancien blog. Il enchaîne les remarques sexistes et homophobes, et les médias le pointent souvent du doigt pour être proche du fascisme.

Dans un long entretien avec Valeurs Actuelles, Papacito se décrit comme un « polémiste professionnel » et un « humoriste » . Il est très proche d’Éric Zemmour. Ce dernier l’a présenté comme un « ami » lors d’une prise de parole dans l’émission Face à l’info sur LCI l’année passée. L’ancien candidat à la présidentielle a également tenu des propos élogieux envers le youtubeur « j’aime beaucoup Papacito, c’est un garçon sympathique et intelligent » .

Papacito, le roi de la polémique

Armes, violences… son discours problématique fait peur au gouvernement

Une nouvelle tendance est apparue sur YouTube. Papacito fait partie des créateurs de contenu qui tentent de vulgariser les idées de l’extrême droite en ralliant une communauté sur les réseaux sociaux. Une enquête menée par The Conversation dénombre une vingtaine de chaînes aux propos similaires. Parmi elles, il n’est pas celui qui fait le plus de vues. Le Raptor Dissident cumule, à lui seul, plus de 737.000 abonnés sur sa chaîne.

D’ailleurs, les deux youtubeurs sont très proches, au point de s’allier ensemble. En 2018, ils lancent le hashtag #MonteUneEquipe afin de rassembler des militants d’extrême droite. D’après Streetpress, Papacito et Le Raptor Dissident « tentent aujourd’hui de faire oublier leur implication » .

Ils auraient quitté le mouvement « dépassés » par les évènements, en laissant derrière eux un groupe violent : Vengeance Patriote. Les 400 membres s’entraîneraient à combattre avec des armes et seraient présents dans les quatre coins de la France. En mai 2021 Mediapart rapporte que Papacito figure dans la liste du « rapport confidentiel du parquet de la cour d’appel », qui recense les membres de l’ultradroite.

Jean-Luc Mélenchon a porté plainte contre lui et dénonce son « appel au meurtre »

Adepte de la violence assumée, Papacito enchaîne les frasques. Le 6 juin 2021, le natif de Toulouse publie une vidéo intitulée « Le gauchisme est-il pare balles » sur sa chaîne YouTube. Il met en scène une attaque violente et armée contre un militant de La France Insoumise, représenté par un mannequin. Vêtu d’une tenue militaire, il est accompagné de Code Rheino, un youtubeur réputé pour être ouvertement pro-armes.

Papacito explique que ce test sert à « voir si le matériel du mec qui vote Mélenchon lui permet de résister à une attaque terroriste potentielle sur le territoire » . La vidéo a cumulé plus de 120.000 vues. 24h plus tard et à la suite de centaines de signalements, YouTube a fini par supprimer la vidéo. Pourtant, cela n’a pas empêché Jean-Luc Mélenchon de poursuivre Papacito en justice.

Humour ou véritable menace ? Quoi qu’il en soit, pour le chef de La France Insoumise, ça ne passe pas. Furieux, le grand perdant de la présidentielle a porté plainte contre le youtubeur. Il dénonce un « appel au meurtre » . Dans un communiqué publié sur son site officiel, Jean-Luc Mélenchon s’offusque « une ambiance morbide et violente est entretenue contre les Insoumis et contre moi nommément » .

Quelques jours après la diffusion de la vidéo, le parquet de Paris a ouvert une enquête contre Ugo Gil Jimenez pour « provocation publique non suivie d’effet à la commission d’atteintes à la vie ou à l’intégrité des personnes » .

Interrogé par Valeurs Actuelles, Papacito ne semble pas mesurer la gravité de sa vidéo. Pour lui, elle est simplement « provocante » et « humoristique » . « Il n’y a dans la vidéo absolument aucun appel à tirer sur des gens de gauche et encore moins sur Jean-Luc Mélenchon, jamais je ne me serais permis de faire ça. Je suis irréprochable » se défend-il.

Il menace ouvertement un journaliste

En ce mois de juin 2021, le nom de Papacito fait de nouveau partie des actualités. Pierre Plottu, journaliste dans les médias Libération et Stress Press, a été la cible de menaces violentes et honteuses proférées par l’homme originaire de Toulouse.

« Nous condamnons très fermement la banalisation de propos violents venus de l’extrême-droite » a déclaré la direction de Libération. Une chose est sûre : on risque d’entendre parler de lui pendant un long moment.