Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Réseaux sociaux

Attention à vos messages : WhatsApp victime d’un piratage massif !

Publié par Justine le 09 Avr 2021 à 17:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Encore largement utilisé malgré le bad buzz suite au changement de ses conditions d’utilisation, WhatsApp est aujourd’hui victime d’un piratage massif. Cette fois, les escrocs cherchent à entrer dans vos messages pour récupérer les codes de double authentification et prendre le contrôle.

>>> À lire aussi : Il pensait parler à son père sur WhatsApp mais la vérité était tout autre

WhatsApp victime d’un piratage massif

Il ne se passe pas un mois sans que nos applications favorites ne soient victimes de piratage. Cette fois, WhatsApp est la cible de hackeurs déterminés à contrôler les comptes de leurs victimes. D’après les informations du magazine britannique Which ?, les utilisateurs reçoivent un code de connexion pour une authentification à 2 facteurs.

Si vous n’avez pas demandé à recevoir ce code, vous êtes victime d’un pirate. Dans ce cas, ne cliquez sur aucun lien et ne répondez surtout pas au SMS. Il existe un deuxième moyen pour repérer l’arnaque. Si un de vos contacts envoie ce message quelques minutes après : « Bonjour, désolé je t’ai envoyé un code à 6 chiffres par SMS par erreur, peux-tu me le transférer s’il te plaît ? C’est urgent », c’est qu’il a été hacké et que vous êtes le prochain sur la liste.

>>> À lire aussi : Arnaque : si ce numéro de téléphone vous appelle, ne répondez surtout pas !

À faire sur WhatsApp

En effet, les escrocs passent par l’application de messagerie instantanée pour obtenir ce code et ainsi prendre le contrôle de tous les comptes de la victime. En effet, sans ces 6 chiffres, les pirates ne peuvent pas configurer WhatsApp sur un nouvel appareil sans le code de connexion unique.

Si vous recevez ce type de message, enclenchez la double vérification pour être tranquille et prenez des nouvelles de votre contact pour le prévenir.

>>> À lire aussi : Arnaque en ligne : cette astuce imparable pour vérifier la fiabilité d’un site !

Source : Capital
0