Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Tombé dans le coma à cause du Covid-19, elle rencontre son nouveau né un mois après l’accouchement

Publié par Charlène Deveaux le 30 Déc 2021 à 7:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Au Canada, une maman souffrant du Covid-19 a accouché de son deuxième enfant, dans le coma. C’est finalement après un mois qu’elle se réveille, et peut enfin faire la rencontre de son fils.

>>> À lire aussi : La 4ème dose de vaccin « est une possibilité » : la bombe lâchée par Olivier Véran !

Un accouchement dans le coma

Gillian McIntosh, une canadienne enceinte de son deuxième enfant, commence à se sentir malade au début du mois de novembre. Ainsi, la femme, vivant en Colombie-Britannique, se rend à l’hôpital pour consulter.

Mauvaise surprise : « C’est alors qu’on a découvert qu’elle avait une pneumonie et qu’elle a été infectée par la Covid-19 » , a affirmé son mari. C’est pourquoi les médecins l’ont tout de suite placé dans un coma artificiel. Ainsi, la mère de famille a dû accoucher de son enfant inconsciente, et par césarienne.

Finalement, après plus d’un mois dans le coma et sous respirateur, Gillian McIntosh s’est réveillée et a pu faire la connaissance ce week-end de son fils, nommé Travis Len. La femme avait déjà un premier enfant avec son mari, une petite fille de 3 ans. Désormais, la Canadienne s’est vue retirer son respirateur et la famille a confié dans un communiqué que son état s’était stabilisé.

femme coma fils

L’état de la jeune femme est stabilisé

Gillian McIntosh est désormais réveillée et son état est stable. Elle va cependant devoir rester durant une certaine période sous surveillance à l’hôpital, afin que les médecins puissent surveiller comment évolue son état de santé. Elle est actuellement toujours en unité de soins intensifs. En ce qui concerne son nouveau né, il a pu enfin rentrer chez lui, avec son père et sa soeur, après avoir passé quelques jours dans l’unité néonatale de soins intensifs.

Une histoire touchante et originale, qui rappelle celle de Jessica, une maman française. La jeune femme de 27 ans a également été très touchée par la Covid-19, et a dû accoucher en urgence en août dernier. Elle verra son bébé pour la première fois qu’au début du mois d’octobre. Depuis la pandémie, les risques de troubles de la grossesse ont nettement augmenté.

>>> À lire aussi : Chaque matin elle retrouvait des vêtements devant sa porte… mais un jour, elle a découvert la vérité !

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0