Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

AstraZeneca : Cette décision qui pourrait bientôt tomber

Publié par Romane TARDY le 14 Juin 2021 à 16:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le vaccin AstraZeneca semble de moins en moins utilisé depuis les cas de thromboses détectés après l’injection. Sa réputation est au plus bas. Et si l’Agence européenne du médicament finissait par recommander d’abandonner ce vaccin ? On en est pas si loin.

AstraZeneca

>>> A lire aussi : Vaccin : que risquez vous si vous refusez d’être vacciné ?

Vaccin AstraZeneca bientôt abandonné ?

Le vaccin AstraZeneca connaît une chute libre depuis sa mise en service. En effet, à ce jour, son utilisation est minime. Ces dernières semaines les vaccins Moderna et Johnson&Johnson ont été davantage injectés que ce dernier en France. Depuis sa suspension et les doutes autour de décès suspects et de cas de thromboses, les volontaires de plus de 55 ans à recevoir ce vaccin sont rares. Pourrait-il alors finir par disparaître ? Ce n’est pas impossible.

Un haut responsable de l’Agence européenne des médicaments a évoqué dans une interview publiée dimanche dans La Stampa qu’il serait sûrement préférable de stopper la vaccination avec AstraZeneca, quelle que soit la tranche d’âge : « Oui, et c’est une option que de nombreux pays, comme la France et l’Allemagne, envisagent à la lumière de la disponibilité accrue des vaccins à ARN messager » , a affirmé Marco Cavaleri,

Le vaccin Johnson & Johnson en remplaçant

Marco Cavaleri nuance toutefois en affirmant que « les incidents ont été très rares et sont intervenus après la première dose. Il est vrai qu’il y a moins de données sur la deuxième dose » .

Le spécialiste pense aussi à l’alternative du vaccin Johnson & Johnson pour les personnes de plus de 55 ans. Selon lui, le vaccin à dose unique présenterait « moins de problèmes que l’AstraZeneca » .

Toutefois, dans un communiqué, l’Agence européenne du médicament assure que « le rapport bénéfice/risques du vaccin d’AstraZeneca contre la Covid-19 est positif et il demeure autorisé pour toutes les populations » .

>>> A lire aussi : Covid-19 : une fois vacciné, peut-on être réellement être « cas contact » ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER