Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Flacons de gel hydroalcoolique qui explosent et mains brûlées : attention à ces fausses rumeurs qui circulent !

Publié par Salomee le 20 Mai 2020 à 11:21

Avec la crise sanitaire actuelle, le gel hydroalcoolique est devenu indispensable à la vie des français et partout dans le monde. Il est vivement recommandé d’en avoir en permanence sur soi pour éviter une contamination par les mains ! Depuis quelques semaines, des photos circulent et dénoncent la dangerosité de ces gels hydroalcooliques ! En effet, ils seraient potentiellement explosifs dans certains endroits exposés à une forte chaleur. Or, ces photos ont été détournées et ces gels anti-bactérien ne sont absolument pas inflammables sans raison ! Découvrez les photos diffusées sur le web dans la vidéo ci-dessous : 

À lire aussi : Elle veut se faire des taches de rousseur avec du henné mais son expérience tourne mal ! (VIDÉO)

Des photos chocs fausses !

Depuis quelques semaines, des photos chocs circulent sur le net. Dans une première publication, un main cloquée est affichée et la légende est alarmiste : « urgent. Faites attention ne vous approchez pas des fours une fois que vous avez utilisé le gel hydroalcoolique. Utilisez du savon de Marseille à la maison. » .

Comme l’affirme Hoax-net, cette photo a été publiée en 2016 sur le site Mademoiselle Survie et concerne une brûlure à l’eau bouillante. Cette fameuse Marie-Michel aurait « transvidé l’eau (bouillante) dans une tasse qu’elle tenait dans l’autre main pour se préparer une tisane. Par mégarde, l’eau n’a pas atteint la tasse mais bien sa main » !

À côté, une image démontrant une portière de voiture complètement fondue et fumante est également dévoilée sur les réseaux sociaux et a fait un tabac ! Elle est accompagnée encore une fois d’un texte pointant du doigt la dangerosité des gels hydroalcooliques : « ceci pour vous rappeler le danger que peut induire l’oubli de votre flacon de gel hydroalcoolique dans votre véhicule en ces temps de chaleur, un produit extrêmement inflammable. Pensez à le garder dans votre poche et surtout à faire passer le message autour de vous » !

Concernant cette photo, elle semble être d’origine brésilienne et date d’avril 2020 ! Une explosion de la sorte dans une voiture, sans source inflammable, a vite été démentie par des chimistes. 

Le danger du gel hydroalcoolique démenti

Sur la notice d’utilisation du produit, la température d’auto-inflammation est inscrite. L’auto-inflammation signifie que le produit s’enflamme tout seul, sans flamme ni étincelle. Pour les gels hydroalcooliques, cette température est de 400°C ! Composé d’éthanol, la moyenne d’inflammation de ces gels se situe entre « 363° et 425° » , affirme 20 minutes. 

Dans un article brésilien, publié dans le journal Estadao, le professeur Reinaldo Bazito de l’Institut de chimie de l’université de São Paulo confirme l’impossibilité d’auto-inflammation de ces gels dans une voiture. En effet, il continue en affirmant que « pour que l’alcool démarre une combustion spontanée sans la présence d’une source inflammable, il faudrait atteindre une température de 363 oC  » et « dans une voiture fermée, au soleil, il est impossible d’atteindre des températures aussi élevées. »

À côté, 20 minutes a demandé confirmation à François-Xavier Coudert, le directeur de recherche au CNRS à l’Institut de Recherche de Chimie ParisTech, qui confirme les propos précédents en les relativisant : « sur le fond, comme pour la plupart des fake news, c’est faux, mais il y a un petit truc de vrai tout de même : c’est le fait qu’effectivement, quand on utilise du gel hydroalcoolique, il ne faut pas être au contact d’une flamme ou être en train de fumer«  et « pour qu’un tel gel prenne feu, il faut une flamme ou une exposition à des températures très, très élevées » . Pour conclure, « il n’y a pas de danger à laisser une solution hydroalcoolique dans un habitacle, même sous de très fortes chaleurs » . 

Nous voilà tous enfin rassurés ! Vous pouvez donc utiliser tranquillement votre gel hydroalcoolique, en évitant tout de même de vous mettre dans des situations dangereuses !

Source : Les décodeurs.

À lire aussi : Si toi aussi tu te sens vieux et dépassé, alors TMTC !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.